Projet d’autosuffisance – Educational Upgrading and its Consequences Among Welfare Recipients: Empirical Evidence From the Self-Sufficiency Project

Sommaire

Ce document de travail examine l’étendue et la nature du perfectionnement scolaire chez les participants au Projet d’autosuffisance (PAS) et l’effet que les accroissements du niveau de scolarité ont eu sur l’emploi, les gains d’emploi et le recours à l’aide sociale parmi ces prestataires d’aide sociale de longue date. L’étude montre que le perfectionnement scolaire est considérable chez les parents seuls prestataires d’aide sociale. Les membres du groupe programme du PAS ont poursuivi moins d’études additionnelles que leurs homologues du groupe témoin. L’une des explications possibles est que le PAS encourageait l’emploi à temps plein, ce qui laissait moins de temps pour l’acquisition d’une formation supplémentaire. L’étude conclut que ceux qui ont perfectionné leur formation ont en général obtenu des gains supérieurs en matière d’emploi et de taux de salaire que leurs homologues qui n’ont pas acquis une formation supplémentaire.