Les programmes spécialisés peuvent-ils aider les nouvelles arrivantes à composer avec la COVID-19?

Sommaire

Le projet pilote Cheminements de carrière pour les nouvelles arrivantes appartenant à une minorité visible (CCNAAMV) vise à aider les nouvelles arrivantes appartenant à une minorité visible à intégrer le marché du travail canadien. Bien que ce programme ait été conçu pour être offert en personne, les prestataires de services ont dû adopter un mode de prestation virtuel en réponse à la pandémie de COVID-19. À l’aide de nouvelles données d’enquête, nous résumons d’abord les possibilités et les défis de la prestation virtuelle, ainsi que la situation financière, le bien-être et les résultats en matière d’emploi des participantes. Ensuite, en tirant parti de l’assignation aléatoire des participantes du programme, nous rendons compte des effets à court terme de la pandémie sur leur santé mentale, leur niveau de stress et leurs résultats en matière d’emploi. Nous avons constaté que le programme améliore considérablement la santé mentale des participantes et renforce leur confiance concernant leur capacité à trouver du travail dans un avenir proche. Il n’est pas surprenant que, compte tenu de la faiblesse du marché du travail et du délai serré, nous ayons constaté que le programme n’a eu aucun effet sur la probabilité que les participantes soient employées. Le programme a toutefois élevé les attentes des participantes quant à la probabilité de trouver un emploi au cours des trois à six prochains mois. Les prochains projets de recherche permettront d’analyser les enquêtes de suivi du programme CCNAAMV et de déterminer si les effets positifs sur la santé mentale et les perspectives d’emploi se traduisent par une augmentation de l’emploi ainsi que par des améliorations d’autres résultats en matière d’emploi, comme les heures de travail, la satisfaction au travail et les revenus.

Téléchargements