Compétences non cognitives et résultats sur le marché du travail au Canada : nouvelles données probantes utilisant le modèle des cinq grands facteurs de la personnalité

Sommaire

Dans le cadre de l'appui de la SRSA au lancement de Compétences pour réussir, le Dr Ross Finnie et la Dre Ashley Pullman ont effectué une nouvelle analyse des données canadiennes tirées de l'Étude longitudinale et internationale sur les adultes (ELIA). Dr Finnie et Dre Pullman ont examiné dans quelle mesure les compétences socio-émotionnelles, saisies dans l’ELIA en utilisant le modèle des cinq grands facteurs de la personnalité, peuvent prédire valablement la réussite sur le marché du travail. En tirant parti du fait que l’ensemble de données de l’ELIA peut être relié à l’ensemble de données du Programme pour l’évaluation internationale des compétences des adultes (PEICA), Dr Finnie et Dre Pullman ont également étudié l’interaction entre les compétences de base en lecture, en rédaction et en calcul et les compétences socio-émotionnelles dans la prévision des résultats sur le marché du travail. Étant donné que les mesures des cinq grands facteurs de la personnalité peuvent être intégrées, bien qu’indirectement, à certaines compétences nouvellement ajoutées ou substantiellement mises à jour de Compétences pour réussir, les résultats de leur analyse ont permis de mieux comprendre comment les compétences socio-émotionnelles peuvent être largement liées aux résultats sur le marché du travail au sein de la population canadienne. Elles permettent également de cerner les lacunes dans notre compréhension actuelle de la façon dont l'approche Compétences pour réussir, telle qu'elle est définie spécifiquement et entièrement dans notre cadre, prédit les principaux résultats sur le marché du travail.