Peuples autochtones

Projets actuels et terminés :

Mise en œuvre de la trousse à outils Chasseurs/Récolteurs/Gardiens

En s'appuyant sur l'élaboration conjointe d'un cadre d'évaluation réactif des programmes de chasseurs/récolteurs/gardiens, la SRSA et ses partenaires de projet MakeWay, Shari Fox et quatre programmes de chasseurs/récolteurs/gardiens – deux dans les Territoires du Nord-Ouest et deux au Nunavut – travailleront à la mise en œuvre du cadre et de la trousse à outils conçue conjointement. Tout au long de l'année, la SRSA soutiendra à la fois l'évaluation globale du processus de mise en œuvre de la trousse à outils par le groupe et les évaluations individuelles des programmes de chasseurs/récolteurs/gardiens. Le soutien à l'évaluation des programmes individuels comprendra un appui aux méthodes réactives permettant d'estimer le rendement économique de l'investissement dans les programmes de chasseurs/récolteurs/gardiens du point de vue des individus, des programmes, des communautés et de la société. Grâce à des rencontres régulières en personne et virtuelles, le projet vise à continuer de renforcer la communauté de pratique en matière d'évaluation des programmes de chasseurs/récolteurs/gardiens et à comprendre comment améliorer la réactivité des outils et des ressources d'évaluation disponibles pour les programmes de chasseurs/récolteurs/gardiens dans le Nord.

Durée: mars 2022 - mars 2023
Promoteur: MakeWay Foundation

Développement d'un guide de mise en œuvre de « Compétences pour réussir »

Le lancement de Compétences pour réussir en mai 2021 tire parti de la force fondamentale du cadre des compétences essentielles tout en resserrant l'alignement sur les besoins du marché du travail moderne, en mettant davantage l'accent sur une gamme de compétences socio-émotionnelles. L'objectif principal de ce projet est de produire un document décrivant les principes clés et les pratiques émergentes pour guider la mise en œuvre de Compétences pour réussir, reflétant l'engagement du gouvernement du Canada à créer et à mettre à jour des programmes de formation, des ressources et du matériel d'évaluation, à faciliter la participation à la formation des groupes vulnérables et à renforcer la capacité des intervenants qui servent ces populations. Notre approche combinera une analyse du milieu et une analyse documentaire avec la participation d'un groupe consultatif d'experts représentant des organismes de formation et des organisations sectorielles disposant de réseaux à l'échelle nationale, afin d'élaborer trois grands types de contenu :
i) l'identification des besoins d'apprentissage des groupes sous-représentés (p. ex., les Autochtones, les Canadiens racialisés, les personnes handicapées) et des secteurs clés; ii) des principes directeurs pour la conception d'outils de formation et d'évaluation sur mesure pour s'aligner sur les besoins identifiés des apprenants et des secteurs; et iii) des exemples et des approches de mise en œuvre provenant des premiers utilisateurs de Compétences pour réussir. Ces éléments seront synthétisés dans un rapport final afin de faciliter la personnalisation des outils et la mise en œuvre de programmes alignés sur les besoins d'apprentissage uniques des groupes sous-représentés sur le marché du travail, ainsi que sur les besoins de performance professionnelle des principaux secteurs de l'économie canadienne.

Durée: décembre 2021 - septembre 2022
Promoteur: Emploi et Développement social Canada

Mobiliser l'Inuit Qaujimajatuqangit en matière de déplacements sur glace

SmartICE est une entreprise sociale dont l'objectif est de donner aux communautés autochtones les moyens de s'adapter à des conditions de glace de plus en plus imprévisibles. Grâce à un financement d'Environnement et Changement climatique Canada, SmartICE a lancé un nouveau projet pilote axé sur la mobilisation de l'Inuit Qaujimajatuqangit (« ce que les Inuits ont toujours tenu pour être vrai ») pour accroître la sécurité des déplacements sur glace. SmartICE a engagé une équipe de membres de la communauté pour diriger des ateliers avec des aînés et des utilisateurs expérimentés de la glace dans les communautés Inuit Nunangat de Gjoa Haven, Arctic Bay, Qikiqtarjuaq, Arviat et Nain. Au cours de ces ateliers, les membres de l'équipe SmartICE documentent la terminologie locale relative à la glace et l'Inuit Qaujimajatuqangit local lié aux déplacements sur glace. Ensuite, ils travaillent avec les membres de la communauté pour développer conjointement des ressources pratiques – comme des cartes, des affiches et des brochures – basées sur la terminologie et les connaissances partagées lors des ateliers. Ces ressources peuvent ensuite être largement distribuées au sein de la communauté. L'objectif global du projet est d'améliorer l'adaptation à la sécurité des déplacements sur glace en sensibilisant davantage les membres de la collectivité à l'Inuit Qaujimajatuqangit et en les incitant à l'adopter. La SRSA a été invitée à se joindre à ce projet pilote en tant que partenaire d'évaluation du développement. La SRSA travaille en étroite collaboration avec l'équipe de SmartICE afin de planifier et de réaliser une évaluation des résultats du programme, en cherchant à comprendre qui les ressources atteignent et quel rôle elles jouent dans la sécurité des déplacements sur glace et la prise de décisions au sein de la collectivité.

Durée: novembre 2021 - mars 2022
Promoteur: SmartICE

Caractéristiques de l'éducation, du marché du travail et de la démographie des peuples autochtones et des Canadiens racialisés

Ce projet utilise des données d'enquête à l'échelle du Canada provenant de l'Étude longitudinale et internationale des adultes et potentiellement d'autres enquêtes afin de générer des connaissances approfondies pour soutenir la politique d'éducation, y compris des réponses aux questions suivantes : Quels sont les niveaux de scolarité et les types d'établissements fréquentés par les Canadiens autochtones et racialisés, et comment se comparent-ils dans le temps et avec les Canadiens non autochtones et non racialisés? Quels sont les domaines d'études et les professions que les Canadiens autochtones et racialisés poursuivent, par rapport aux Canadiens non autochtones et non racialisés? Quelles sont les sources de financement utilisées par les Canadiens autochtones et racialisés pour poursuivre des études postsecondaires, par rapport aux Canadiens non autochtones et non racialisés? Quels obstacles les Canadiens autochtones et racialisés rencontrent-ils dans la poursuite de leurs études et de leur formation? Sont-ils différents de ceux rencontrés par les Canadiens non autochtones et non racialisés? Quelles sont les caractéristiques des Canadiens autochtones et racialisés qui rencontrent des obstacles à la poursuite de leurs études et de leur formation? Les caractéristiques des personnes confrontées à des obstacles à la poursuite des études et de la formation (besoin ou souhait d'apprentissage non satisfait) diffèrent-elles de celles qui n'ont pas de besoin ou de souhait non satisfait? Quels sont les résultats sur le marché du travail et les revenus des Canadiens autochtones et racialisés, comparés à ceux des Canadiens non autochtones et non racialisés? et Y a-t-il certains types d'événements de la vie dans le temps qui sont corrélés à la (ré)entrée dans l'enseignement supérieur et la formation pour les Canadiens autochtones et racialisés, et sont-ils différents de ceux auxquels sont confrontés les Canadiens non autochtones et non racialisés?

Durée: novembre 2021 - mars 2022
Promoteur: Emploi et Développement social Canada

Évaluation de Sikumik Qaujimajjuti

Sikumik Qaujimajjuti augmente les connaissances des Inuits sur la glace de mer grâce à des technologies géospatiales pour atténuer les risques liés aux déplacements dans les communautés de l'Arctique. Les chefs d'opérateurs régionaux de SmartICE dans les communautés pilotes de Pond Inlet, Nain et Gjoa Haven sont engagés dans le co-développement d'un programme de formation culturellement approprié et durable dans le but de produire des cartes de sécurité pour les déplacements sur la glace de mer au niveau communautaire, en tenant compte des préoccupations de la communauté, des itinéraires locaux et de la terminologie locale. Le programme de formation vise à ajouter des technologies d'observation de la terre et des compétences en cartographie numérique pour appuyer les observations de la glace de mer, développer des compétences technologiques transférables et assurer une intégration, une préservation et un transfert améliorés des connaissances inuites locales. La SRSA soutient Sikumik Qaujimajjuti par le biais d'une évaluation formative. La SRSA évalue le programme de formation pilote, du point de vue des stagiaires, des partenaires de mise en œuvre et des intervenants communautaires. L'évaluation vise à déterminer dans quelle mesure le programme de formation répond aux besoins des stagiaires et de la collectivité, embrasse les valeurs sociétales inuites, s'appuie sur les connaissances et les forces des Inuits, est offert au moyen de mécanismes novateurs, souples et appropriés, et peut être appliqué de façon reproductible et évolutive. L'évaluation examine également les premiers résultats aux niveaux individuel et communautaire. Les résultats de l'évaluation doivent être utilisés pour améliorer le programme éducatif et informer les efforts futurs d'extension à d'autres communautés de l'Inuit Nunangat.

Durée: mai 2021 - juin 2022
Promoteur: SmartICE

Le réseau de « double regard »

Alors que les jeunes Autochtones pourraient constituer une source importante de main-d'œuvre locale pour l'industrie de la Colombie-Britannique, ils sont souvent désengagés, peu réseautés et exclus des conversations sur l'avenir des compétences et de la formation. En se concentrant sur les secteurs à forte demande future (technologies propres, énergie propre, extraction et traitement des ressources naturelles, transport maritime, environnement bâti et fabrication), le réseau de « double regard » s'efforcera de combler le fossé entre les besoins de l'industrie et la main-d'œuvre autochtone potentielle de demain. Le réseau comprend la participation des communautés autochtones, des dirigeants de l'industrie, des organisations de développement social et de la main-d'œuvre, ainsi que des prestataires de services d'éducation et de formation, qui travaillent ensemble pour établir une voie viable vers un travail futur pour les jeunes autochtones, qui réponde aux besoins de l'industrie et des communautés autochtones et qui soit pertinente pour ces dernières. Les partenaires du réseau s'efforceront de déterminer les éléments essentiels pour combler les lacunes, éliminer les obstacles et engager les communautés dans le développement de la main-d'œuvre, afin de permettre une participation réussie des jeunes autochtones à la vie active.

Durée: avril 2021 - mai 2023
Promoteur: Construction Foundation of BC

Apprendre ensemble à l'extérieur : intégrer la sagesse traditionnelle et les pratiques prometteuses à des programmes de garde d'enfants à l'épreuve du temps

Ce projet vise à accroître les connaissances et les compétences des professionnels de la garde et de l'apprentissage de la petite enfance liées au jeu en plein air et aux pratiques et concepts éducatifs autochtones de « la terre comme enseignant ». Les principales activités comprennent l'élaboration d'un programme de formation et de mentorat en ligne, le recrutement de participants de partout en Colombie-Britannique et la mise en œuvre et l'évaluation du programme résultant. Les programmes de garde et d'apprentissage de la petite enfance font face à des obstacles pour passer plus de temps à l'extérieur en raison des exigences de licence, de l'espace physique disponible et du manque de politiques de soutien en milieu de travail. Ainsi, l'un des objectifs du projet est de soutenir les participants, via des mentors, pour leur permettre de surmonter les obstacles à la mise en œuvre. L’objectif ultime est de produire des données probantes, par le biais de l’évaluation du projet, qui démontrent l’efficacité des approches du projet. Ces données probantes seraient utilisées pour informer, soutenir et pérenniser la mise en œuvre de ces approches longtemps après la fin de la période de financement initiale. Ce projet de trois ans est un partenariat conjoint entre les Early Childhood Educators of BC (ECEBC), la BC Aboriginal Child Care Society (BCACCS) et la SRSA.

Durée: avril 2021 - mars 2024
Promoteur: Early Childhood Educators of BC

Connecting the Dots

Ce projet vise à développer, mettre en œuvre et évaluer un système de formation et de soutien intégré, accessible et adaptatif, servant de guichet unique en ligne d'outils et de matériel pédagogiques et de ressources communautaires pour les apprentis dans les métiers de la construction. L'objectif est de donner aux apprentis les moyens de jouer un rôle proactif pour relever les multiples défis auxquels ils sont confrontés pendant leur formation. Dans le cadre de ce projet, la SRSA conçoit et met en œuvre un cadre d'évaluation cohérent et des outils de collecte de données qui permettent non seulement de suivre les progrès des apprentis participants, mais aussi de recueillir les commentaires et la rétroaction des instructeurs de métiers, des employeurs, des syndicats et d'autres intervenants afin d'orienter les produits, les outils et les services actuels et futurs. Le projet contribue à faciliter l'entrée, la rétention et l'avancement des groupes sous-représentés dans les métiers grâce à une approche innovante et autodirigée de l'apprentissage et de l'interaction en ligne. Il est conçu pour offrir des chances et un accès égaux aux groupes traditionnellement sous-représentés dans les métiers, comme les femmes, les nouveaux arrivants, les minorités visibles, les peuples autochtones, les jeunes et les travailleurs peu qualifiés et déplacés. Les résultats, les meilleures pratiques et les leçons tirées de ce projet seront partagés pour soutenir l'expansion à plus grande échelle de cette approche technologique du développement des compétences dans le secteur de la construction et au-delà.

Durée: mars 2021 - février 2026
Promoteur: SkillPlan

Surmonter les obstacles au développement des compétences et à l'emploi pour les groupes en quête d'équité : Synthèse de la recherche

Les emplois changent, tout comme les compétences dont les Canadiens ont besoin pour réussir dans une économie moderne. L'acquisition de compétences fondamentales et socio-émotionnelles est essentielle pour ceux qui sont actuellement sous-employés et sous-représentés sur le marché du travail. Cependant, les groupes en quête d'équité – comme les femmes, les jeunes, les Autochtones, les nouveaux arrivants, les membres de groupes racialisés, les personnes handicapées et les personnes qui s'identifient comme LGBTQ2S+ – sont souvent confrontés à des obstacles individuels, organisationnels et systémiques qui les empêchent d'acquérir ces compétences et d'accéder à de bons emplois. De plus, ils peuvent ne pas avoir accès aux expériences et aux soutiens qui favorisent l'acquisition de ces compétences, comme l'encadrement par des mentors et des modèles, les réseaux professionnels et les expériences positives d'apprentissage précoce; ils peuvent également être confrontés à des différences entre leurs valeurs ou leurs coutumes et celles souhaitées par les employeurs dans le milieu de travail canadien. En tant que ministère fédéral chargé de promouvoir une main-d'œuvre hautement qualifiée et mobile ainsi qu'un marché du travail efficace et inclusif, Emploi et Développement social Canada vise à améliorer sa capacité à mieux mesurer, surveiller et traiter les disparités entre les sexes et à promouvoir l'accès des groupes sous-représentés à l'ensemble de ses programmes de compétences et de formation. La SRSA a été engagée pour regrouper et analyser les renseignements disponibles sur les lacunes en matière de compétences, les besoins d'apprentissage et les obstacles systémiques auxquels font face les groupes en quête d'équité pour accéder à la formation professionnelle et aux mesures de soutien à l'emploi offertes par les gouvernements et les organismes à l'échelle du pays et en tirer profit. La SRSA analysera ces renseignements à l'aide d'une approche socio-écologique et intersectionnelle qui reconnaît les multiples facteurs personnels et environnementaux pouvant influencer les résultats en matière d'emploi et de formation, ainsi que les façons dont les identités sociales d'une personne peuvent se croiser et créer l'exclusion et la marginalisation. La synthèse de recherche qui en résultera devrait permettre d’élargir la compréhension d’EDSC des défis liés à l’acquisition de compétences auxquels sont confrontés les groupes sous-représentés, et d'orienter les programmes et recherches futurs.

Durée: janvier 2021 - mars 2021
Promoteur: Emploi et Développement social Canada

Intégration de l'évaluation dans le programme de production technologique et de préparation à l'emploi de SmartICE au Centre de production nordique

Le Programme de production technologique et de préparation à l'emploi du Centre de production nordique (CPN) de SmartICE de Nain, dans le Nunatsiavut, offre aux jeunes Inuits (âgés de 18 à 30 ans) une formation rémunérée de six semaines et des possibilités d'emploi. Les stagiaires apprennent à assembler et à tester le SmartBUOY, un capteur d'épaisseur de glace de mer stationnaire destiné à être utilisé au Labrador, dans l'Inuit Nunangat et dans l'arctique circumpolaire. Dans ce projet, la SRSA travaille en étroite collaboration avec SmartICE pour intégrer l'évaluation dans les activités régulières du programme au CPN afin de minimiser les intrusions pour le personnel et les stagiaires et d'assurer la durabilité à long terme. L'objectif est de collecter et de suivre de manière cohérente les données relatives à la mise en œuvre et aux résultats au niveau individuel. La SRSA travaillera également avec SmartICE et ses partenaires afin d'identifier et de développer un plan pour évaluer les résultats d'intérêt au niveau méso ou communautaire, y compris les résultats sociaux, culturels, communautaires, économiques et environnementaux. Les parties prenantes de la communauté participeront à ce processus pour s'assurer que les résultats sélectionnés sont significatifs et que l'approche d'évaluation est acceptable et appropriée pour Nain.

Durée: janvier 2021 - septembre 2021
Promoteur: SmartICE + Social Enterprise Research

État des lieux en matière d'équité, de diversité et d'inclusion au sein du corps professoral de l'Université du Québec à Trois-Rivières

L’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) élabore actuellement son futur plan d’action sur l’équité, la diversité et l'inclusion (ÉDI) au sein de l’institution. Afin de dégager des pistes d’action et d’établir des priorités pour ce plan, la SRSA a été mandatée pour établir l’état des lieux en termes de représentativité du corps professoral pour en tirer des recommandations pour promouvoir l’ÉDI qui seront pertinentes pour le Comité institutionnel ÉDI et les autres acteurs concernés à l’UQTR. Cet état des lieux inclut la mesure quantitative de la représentativité verticale et horizontale et de la structure organisationnelle (groupes reconnus comme sous-représentés – personnes autochtones, minorités visibles, personnes de la communauté LGBTQ2S+, personnes en situation de handicap, femmes), la mesure des obstacles liés à la rétention et à la progression de carrière des membres du corps professoral (tel qu'indiqué dans la Charte Dimensions du CRSNG) et le recueil des suggestions et recommandations de la part des membres du corps professoral en lien avec l’ÉDI.

Durée: décembre 2020 - juillet 2021
Promoteur: Université du Québec à Trois-Rivières

SmartICE : Projet technologique de main-d'œuvre inclusive pour l'océan Arctique

SmartICE est une organisation à but non lucratif qui produit une gamme de technologies innovantes de surveillance de la glace de mer qui intègrent le savoir inuit à une technologie avancée d'acquisition de données et de surveillance à distance. SmartICE fonctionne comme une entreprise sociale d'insertion par le travail (ESIT) qui offre aux Inuits des possibilités de formation et d'emploi et des passerelles vers le marché du travail ordinaire. Ancrée dans les valeurs sociétales inuites et le savoir traditionnel des Inuits (qaujimajatuqangit inuit (QI)), SmartICE travaille avec les Inuits pour associer le QI aux compétences numériques et techniques et à l'apprentissage socio-affectif. Dans ce projet, la SRSA travaille avec SmartICE pour développer, mettre à l’essai et évaluer un programme de formation holistique et culturellement contextualisé pour ses opérateurs de technologie SmartICE. Le projet est basé sur les principes de la co-conception et le travail est effectué en partenariat avec les communautés et les parties prenantes. Les partenaires du projet comprennent l'Association Pinnguaq et Ilitaqsiniq, le Conseil d'alphabétisation du Nunavut. Le projet s'attaquera aux obstacles rencontrés par les Inuits dans les communautés nordiques éloignées et favorisera leur inclusion et leur participation à l'économie océanique. Le programme d’enseignement intégrera l'alphabétisation et les compétences essentielles, la littératie numérique, ainsi que l'apprentissage et la régulation socio-affectifs.

Le programme sera d'abord testé avec les opérateurs de technologie SmartICE à Nain, au Nunatsiavut et à Arctic Bay, au Nunavut. Un modèle de transposition à plus grande échelle du programme d'enseignement et de sa mise en œuvre dans l'ensemble de l'Inuit Nunangat suivra.

Durée: novembre 2020 - août 2022
Promoteur: SmartICE + Canada's Ocean Supercluster

L'accès des élèves autochtones à l'éducation postsecondaire en Colombie-Britannique

Le projet examine les caractéristiques descriptives des élèves autochtones du secondaire en Colombie-Britannique et l'accès à l'éducation postsecondaire (ÉPS) pour mieux comprendre les parcours scolaires et les transitions de la maternelle à l'ÉPS. Les résultats visent à apporter des données probantes pour l'élaboration de politiques visant à aider les générations actuelles et futures d'apprenants autochtones à accéder à l'enseignement supérieur. Deux questions de recherche spécifiques sont abordées : Quelles sont les tendances en matière d'accès à l'ÉPS chez les étudiants autochtones de la Colombie-Britannique? et Comment l'accès à l'ÉPS est-il lié à une gamme de facteurs relatifs aux élèves et aux antécédents scolaires, comme les caractéristiques individuelles des élèves; les résultats aux tests normalisés de lecture, d'écriture et de calcul administrés en 4e et 7e années; la participation à des programmes spéciaux; les caractéristiques de l'école et le district scolaire; les choix de cours et les résultats scolaires. Les données administratives liées à la Colombie-Britannique sont la principale source de données.

Durée: novembre 2020 - juin 2021
Promoteur: Emploi et Développement social Canada

Évaluation de l'accélérateur Inspire Arctic

L'accélérateur Inspire Arctic (AIA) est un programme d'entrepreneuriat et de renforcement des compétences futures qui offre une formation aux jeunes âgés de 18 à 30 ans, en les aidant à trouver un emploi, à entreprendre et à étudier. Le programme vise à relever le défi de soutenir les jeunes Canadiens de l'Arctique qui font face à des obstacles à l'emploi en améliorant leurs compétences futures et en renforçant leurs compétences entrepreneuriales. Pour ce faire, l’AIA propose un modèle de formation qui garantit une approche durable, localisée et culturellement adaptée, éclairée par les informations sur le marché du travail local et national, et en collaboration avec un écosystème d'entreprises, de leaders et d'entrepreneurs locaux à travers le Nunavut, le Yukon et les Territoires du Nord-Ouest. Grâce à un financement récent d’EDSC pour soutenir l’AIA sur une période de trois ans, Small Economy Works (SEW) a engagé la SRSA pour fournir un soutien et une expertise en matière d'évaluation, en se concentrant sur la première cohorte de participants. Plus précisément, la SRSA élaborera un plan d'évaluation en collaboration avec SEW et le personnel local chargé de la mise en œuvre, aidera SEW à mettre au point tout système ou toute infrastructure de gestion de données nécessaire pour soutenir l'évaluation du projet, et rendra compte des résultats de l'évaluation pendant la durée du contrat.

Durée: novembre 2020 - février 2022
Promoteur: Small Economy Works

Boussole des Compétences

Les jeunes qui ne sont ni en emploi, ni aux études, ni en formation (NEET) courent le risque de devenir socialement exclus, avec de faibles revenus et ne disposant pas des compétences nécessaires pour améliorer leur situation économique. Les jeunes Autochtones et les jeunes qui sont de nouveaux arrivants au Canada peuvent faire face à des obstacles supplémentaires pour s'engager dans l'emploi ou les études. Collèges et instituts Canada (CICan) dirige un projet pilote visant à éliminer les obstacles potentiels auxquels sont confrontés les jeunes NEET autochtones et nouveaux arrivants grâce à un programme de formation préalable à l'emploi, des soutiens globaux et des placements en emploi. La SRSA, en tant que partenaire d'évaluation, est responsable de l'élaboration du cadre d'évaluation et des instruments de collecte de données, de la mesure des extrants et des résultats, de l'analyse intégrative des données, de la communication des résultats et de la participation à la mobilisation des connaissances.

Durée: octobre 2020 - mars 2023
Promoteur: Collèges et instituts Canada (CICan)

Phase 2 du cadre d'évaluation des chasseurs/récolteurs/gardiens à temps plein : co-conception d'outils utilisables

S'appuyant sur le travail que la SRSA a accompli en partenariat avec la Dre Shari Fox et MakeWay (anciennement Tides Canada), la SRSA soutient la traduction du cadre d'évaluation des chasseurs/récolteurs/gardiens, conçu conjointement, dans un format utilisable par les programmes communautaires. Financée par MakeWay, la SRSA travaille avec un graphiste et la société Aqqiumavvik à Arviat, au Nunavut, pour reconsidérer le cadre initial sous l'angle du design et ajouter des éléments visuels créés par des artistes inuits.

Durée: août 2020 - mars 2021
Promoteur: MakeWay Foundation

CréeAction : Innovation sociale inclusive

CréeAction : Innovation sociale inclusive — Ce projet évalue le rôle que les opportunités d'expérience de travail de six mois dans les secteurs de l'innovation sociale, de la finance sociale et des entreprises sociales peuvent jouer pour soutenir les jeunes qui ne sont ni en emploi, ni aux études, ni en formation (NEET). Le projet est dirigé par le Réseau canadien de développement économique communautaire (RCDÉC) en partenariat avec la SRSA et l'Association nationale des centres d'amitié (ANCA). Le projet vise à recruter 100 jeunes autochtones, de nouveaux immigrants, des jeunes vivant dans la pauvreté, ceux qui s'identifient comme personnes LGBTQ2S+, des jeunes handicapés, des jeunes racialisés, des jeunes des communautés rurales/éloignées et des jeunes de langue officielle en situation minoritaire. La SRSA soutient la conception du projet, coordonne des soutiens adaptés aux participants et dirige les activités d’évaluation du projet. L'évaluation examine comment les possibilités de placement facilitent la transition des jeunes vers un emploi sur le marché du travail grâce au développement de compétences, d'une expérience en milieu de travail, de réseaux professionnels et de soutiens globaux sur mesure. Elle examine également comment l'accueil des stages de jeunes appuiera la capacité et la durabilité des organisations à vocation sociale innovantes à travers le Canada à embaucher des jeunes confrontés à des obstacles dans les communautés qu'ils desservent, à se connecter aux écosystèmes régionaux d'innovation sociale et de finance sociale et à tirer parti des investissements du Programme de préparation à l'investissement et du Fonds de finance sociale.

Durée: août 2020 - mars 2023
Promoteur: Réseau canadien de développement économique communautaire (RCDÉC)

Réseau de partenariat sur l'inclusion sociale des aînés interculturels de Surrey – Phase 2

Le Réseau de partenariat sur l'inclusion sociale des aînés interculturels de Surrey est une initiative d'impact collectif financée par le programme Nouveaux Horizons pour les aînés d'Emploi et Développement social Canada. Cette initiative communautaire est mise en œuvre par six partenaires collaborateurs. Collectivement, les partenaires se sont engagés à élaborer et à mettre en œuvre des initiatives pilotes respectueuses des différences culturelles pour résoudre les problèmes d'isolement social afin de mieux intégrer tous les aînés de 55 ans et plus vivant dans les six centres-villes de Surrey, l'une des collectivités les plus diversifiées du Canada, en mettant particulièrement l'accent sur les immigrants, les aînés handicapés et les populations autochtones. Plus précisément, cette stratégie d'impact collectif s'attaquera aux obstacles systémiques à l'inclusion sociale des aînés multiculturels vulnérables. La SRSA procède à l'évaluation de cette initiative.

Durée: avril 2020 - août 2024
Promoteur: Progressive Intercultural Community Services Society

Mise en place d'un Centre virtuel de recrutement et d'évaluation pour les travailleurs syndiqués de la construction

Ce projet développera une stratégie de recrutement intégrant une analyse des besoins sectoriels, des informations comportementales et du marketing social pour atteindre des groupes sous-représentés et accroître leur sensibilisation, leurs connaissances et leur lien avec les métiers de la construction. Une stratégie de messagerie basée sur les médias sociaux, éclairée par la façon dont chacun des groupes cibles perçoit les avantages et les obstacles à l'entrée dans les métiers, connectera les candidats potentiels à une plate-forme innovante d'évaluation et de jumelage en ligne qui aidera les utilisateurs à déterminer leur adéquation, à se connecter directement à un syndicat des métiers de la construction et à faire la transition vers le système d'apprentissage avec un tutorat sur les compétences essentielles. Les syndicats aideront à éclairer la stratégie de recrutement et à affiner le processus d'évaluation et de jumelage pour garantir que les candidats disposent des compétences et des réseaux de mentorat/soutien nécessaires pour réussir.

Durée: avril 2020 - mars 2022
Promoteur: Centre des Compétences futures

Analyse documentaire sur des programmes et services du marché du travail efficaces pour aider les jeunes et les bénéficiaires de l'aide sociale à s'intégrer au marché du travail

EDSC a chargé la SRSA d’examiner la littérature sur les programmes du marché du travail qui se sont révélés efficaces pour intégrer les jeunes et les bénéficiaires de l’aide sociale au marché du travail. L'accent est mis sur les programmes d'activation récents (cinq dernières années) au Canada et dans les pays de l'OCDE.

Durée: novembre 2019 - juillet 2020
Promoteur: Emploi et Développement social Canada

Planification et conception d'évaluation : évaluation de l'efficacité du projet pilote de mobilité vers l'étranger du gouvernement du Canada

Annoncé dans le budget de 2019 dans le cadre de la Stratégie en matière d’éducation internationale, Emploi et Développement social Canada (EDSC) met à l'essai un programme visant à encourager la participation de groupes sous-représentés aux expériences des étudiants internationaux à l'étranger. Le programme pilote vise à tester et à évaluer des approches novatrices visant à réduire les obstacles aux études et au travail à l'étranger. La SRSA fournit des conseils et des recommandations à EDSC sous la forme d’un cadre d’évaluation complet et d’un plan d’évaluation rigoureux du projet pilote quinquennal.

Durée: novembre 2019 - mars 2020
Promoteur: Emploi et Développement social Canada

Renforcement des capacités de mesure du rendement pour les praticiens de l'alphabétisation et des compétences essentielles

Après avoir effectué un examen complet et élaboré des options de mesure pour les initiatives d’alphabétisation et de compétences essentielles (ACE), la SRSA collabore avec le Bureau de l’alphabétisation et des compétences essentielles (BACE) en vue de créer une plate-forme en ligne pour la mise en œuvre des recommandations et des meilleures pratiques de conception d'instruments de mesure du rendement. Cette plate-forme constituera une voie de navigation normalisée et utilisable pour aider les praticiens en ACE et les parties prenantes à choisir et personnaliser des instruments alignés sur leurs propres objectifs de formation et leurs contextes particuliers de prestation de services. Avec le soutien du BACE, nous collaborerons avec les organisations prestataires de services pour tester la version bêta de la plate-forme, résoudre les problèmes et compiler les guides de l'utilisateur. Le processus sera effectué dans une optique de durabilité à long terme, garantissant que la plate-forme pourra au final soutenir la stratégie de mesure du rendement élargie du secteur de l'ACE.

Durée: novembre 2019 - décembre 2021
Promoteur: Emploi et Développement social Canada

Réseau de partenariat sur l'inclusion sociale des aînés interculturels de Surrey

Ce réseau est une initiative d’impact collectif élaborée par la PICS (Progressive Intercultural Community Services Society) en collaboration avec le comité consultatif pour les aînés et l’accessibilité de la ville de Surrey et ses cinq partenaires. Ensemble, les partenaires se sont engagés à élaborer et à mettre en œuvre des initiatives pilotes sensibles aux différences culturelles pour résoudre les problèmes d’isolement social afin de mieux intégrer toutes les personnes âgées de 55 ans et plus vivant dans les villes de Surrey et de White Rock, en mettant l’accent sur les immigrants, les aînés handicapés et les populations autochtones. À titre de première étape dans le processus pour mieux comprendre et résoudre ces problèmes, la PICS demande une analyse du milieu afin d'obtenir des informations pour l'évaluation des besoins et d'identifier les zones ou les lacunes qui sont prometteuses pour le développement de nouvelles initiatives visant à supprimer les obstacles systémiques à l'inclusion sociale des aînés multiculturels vulnérables de 55 ans et plus dans les
sept quartiers de Surrey en Colombie-Britannique.

Durée: octobre 2019 - décembre 2019
Promoteur: Progressive Intercultural Community Services Society

Services d'intervention précoce pour les enfants atteints ou à risque d'une déficience de développement

Le ministère du Développement de l'enfant et de la Famille élabore actuellement un cadre de services pour les enfants et les jeunes ayant des besoins particuliers afin d'appliquer une politique globale et d'orienter les investissements concernant la gamme de services destinés aux enfants et aux jeunes ayant des besoins particuliers, pour être prêt pour une mise en œuvre progressive en avril 2020. La SRSA a été mandatée par l’intermédiaire de la Michael Smith Foundation for Health Research pour mener à bien une revue de la littérature internationale et une analyse du milieu nationale axées sur les services d’intervention précoce pour les enfants atteints ou risquant de présenter un retard ou une déficience de développement. Ce travail guidera l'élaboration et la mise en œuvre en cours du cadre de services pour les enfants et les jeunes ayant des besoins particuliers en Colombie-Britannique.

Durée: septembre 2019 - avril 2020
Promoteur: Michael Smith Foundation for Health Research

Élaboration d'une méthodologie d'évaluation pour les programmes de chasseurs et de gardiens de l'Arctique

En partenariat avec Tides Canada et la Dre Shari Fox, la SRSA soutient l'élaboration d'un cadre d'évaluation pour les programmes de chasseurs et de gardiens dans les territoires et l'Inuit Nunangat. Les programmes de chasseurs et de gardiens ont une valeur intrinsèque pour les communautés autochtones et génèrent des résultats liés à plusieurs composantes du bien-être de la société, notamment la gérance de l'environnement, la revitalisation culturelle et la sécurité alimentaire; de plus, ces avantages se manifestent à plusieurs niveaux – pour les particuliers, les collectivités et le gouvernement. La Dre Fox est une chercheure qui, avec Esa Qillaq, a piloté un programme de chasseurs à temps plein à Clyde River, NU. La SRSA travaillera avec la Dre Fox pour tirer parti de son approche d'évaluation afin d'identifier et de valider les résultats d'intérêt, avec les principaux intervenants des communautés mettant en œuvre des programmes de chasseurs et de gardiens, et de communiquer ces résultats à un public plus large, comme les bailleurs de fonds gouvernementaux et philanthropiques. La SRSA collaborera également avec des intervenants clés du gouvernement et de la communauté afin d'élaborer conjointement une méthodologie pour évaluer économiquement les résultats individuels, communautaires, sociétaux et écologiques des programmes de chasseurs et de gardiens.

Durée: août 2019 - mars 2020
Promoteur: Tides Canada

Enquête de suivi auprès des participants de l'étude « Volonté de payer » (Choix)

Ce projet prolonge l’étude précédente de la SRSA sur la volonté d’emprunter pour les études postsecondaires (ÉPS) – un projet financé par le Conseil ontarien de la qualité de l’enseignement supérieur et la défunte Fondation des bourses d’études du millénaire du Canada. Le travail de terrain original utilisait une méthodologie expérimentale innovante de laboratoire pour évaluer la réceptivité à divers types de financement des ÉPS, parmi les étudiants canadiens en dernière année du secondaire. L'expérience a eu lieu au cours de l'année scolaire 2008-2009 et a impliqué 1 248 élèves de 12 écoles différentes en Ontario, au Manitoba, en Saskatchewan et au Québec. À la fin de l'expérience, la grande majorité de l'échantillon initial a accepté d'être contactée pour une étude de suivi. Ce projet lance l’enquête de suivi visant à suivre dix ans de résultats depuis l'école secondaire parmi les élèves originaux participant. L’enquête doit générer un ensemble unique de données longitudinales à utiliser par les chercheurs du CIRANO et de la SRSA, reliant les activités de la dernière année du secondaire aux résultats en matière d’inscription et de persévérance dans les ÉPS, dans le contexte d’un ensemble particulièrement riche de données expérimentales et d’enquête tirées de l’étude originale, qui enregistraient les préférences en matière d’enseignement postsecondaire et de volonté de payer et d’emprunter ainsi que l'assignation expérimentale de bourses et de prêts. L'analyse par la SRSA de l'ensemble de données du projet de suivi explorera le rôle des obstacles moins connus (p. ex., sensibilité aux prix et aversion pour les prêts) sur l'accès aux ÉPS, l'achèvement des ÉPS et les résultats sur le marché du travail, en particulier parmi les groupes sous-représentés. Cela permettra d'exploiter les mesures de référence de la préférence, de la numératie, de la tolérance au risque et de la volonté d'emprunter pour payer des ÉPS comme prédicteurs des résultats ultérieurs des ÉPS et du marché du travail, permettant aux décideurs de mieux comprendre qui fait des ÉPS et pourquoi.

Durée: juillet 2019 - mars 2022
Promoteur: CIRANO, Max Bell Foundation et Emploi et Développement social Canada

Évaluation formative du projet de HR Tech Group sur la diversité et l'inclusion dans la technologie

La SRSA entreprend actuellement une évaluation formative du projet de HR Tech Group sur la diversité et l'inclusion dans la technologie, dans le cadre d’une entente de contribution en faveur de partenariats sectoriels sur le marché du travail appuyée par le ministère de l’Enseignement supérieur, des Compétences et de la Formation de la Colombie-Britannique. HR Tech Group testera quatre composantes : une formation sur la diversité et l’inclusion, un centre de ressources en ligne sur le secteur de la technologie en Colombie-Britannique, un mécanisme de reddition de comptes sur la diversité et l’inclusion et une campagne de promotion et d’attraction. L’objectif des projets pilotes est d’améliorer la diversité et l’inclusion des effectifs du secteur des technologies de la province. Les projets ont pour but d'accroître l'attraction, la rétention et l'avancement des femmes, des peuples autochtones, des personnes aux capacités diverses, des nouveaux arrivants au Canada et des personnes qui s'identifient comme LGBTQ2+ et tous les groupes sous-représentés occupant des emplois qualifiés dans le secteur grâce à la mise en œuvre de stratégies de diversité et d'inclusion visant à recruter, retenir et soutenir le développement de carrière dans ces professions.

Durée: juin 2019 - juillet 2021
Promoteur: HR Tech Group

SmartICE : élaboration d'approches réactives en matière de formation et d'emploi dans l'Inuit Nunangat

SmartICE est une entreprise sociale d'insertion par le travail qui vise à donner aux communautés du Nord les moyens de s’adapter à la glace de mer de plus en plus imprévisible dans l’Arctique circumpolaire. SmartICE lance un centre de production du nord (CPN) à Nain, au Nunatsiavut, qui emploiera des jeunes Inuits pour l’assemblage de l’une de ses technologies de surveillance de la glace de mer : SmartBUOY. La SRSA travaillera avec SmartICE pour concevoir, mettre à l'essai et évaluer un modèle novateur de formation et d'emploi durables de jeunes Inuits à Nain. SmartICE travaillera avec les acteurs de la communauté et les jeunes pour développer une approche de formation adaptée au contexte et une opportunité d'emploi pour les jeunes Nainimmuit afin de faciliter l'assemblage et le test des SmartBUOY pour une utilisation au Nunatsiavut et dans les communautés de l'Arctique circumpolaire. La SRSA soutiendra SmartICE en effectuant une évaluation développementale du CPN de SmartICE.

Durée: février 2019 - décembre 2019
Promoteur: SmartICE

Évaluation du Fonds des médias du Canada

Financé par le gouvernement du Canada et des diffuseurs privés / distributeurs Internet, le Fonds des médias du Canada a pour objectif de promouvoir la création et la visualisation de contenu canadien par le biais de la télévision et des médias numériques. Il comprend des enveloppes de financement ciblées pour les communautés autochtones, les communautés de langue officielle en situation minoritaire et d’autres groupes culturels variés. La SRSA aide la Direction des services d'évaluation du ministère du Patrimoine canadien à mener une évaluation visant à évaluer la pertinence, l'efficacité et l'efficience du Fonds. Le rôle de la SRSA consiste notamment à mener des examens de documents et de bases de données, à élaborer le cadre d’évaluation, à mener des entrevues avec des informateurs clés et à convoquer un groupe d’experts, et à synthétiser les résultats de toutes les sources de données.

Durée: janvier 2019 - décembre 2019
Promoteur: Patrimoine canadien

Évaluation des programmes du marché du travail destinés aux Autochtones

La série actuelle de programmes appuyée par les ententes sur le développement du marché du travail et la Stratégie de formation pour les compétences et l'emploi destinée aux Autochtones manque de preuves empiriques de la mesure dans laquelle l'ensemble des programmes actuels répondent aux besoins du marché du travail de tous les Autochtones. L'objectif principal de ce programme de recherche est de brosser un tableau pancanadien de l'utilisation des services et des programmes d'emploi par les peuples autochtones et de leurs résultats. Le travail comprend : l'identification des obstacles à la participation au programme; la cartographie de la persistance des effets; évaluer les conséquences des changements dans les priorités politiques et les options de programmes; et analyser dans quelle mesure les groupes sont bien servis par la combinaison actuelle de services de développement de l'emploi et de développement des compétences. Fondée sur de solides principes statistiques et économétriques et sur une bonne compréhension de la nature unique de la recherche menée pour les peuples autochtones, cette étude vise à fournir des connaissances exploitables intéressantes aux concepteurs et aux planificateurs de programmes; aux gestionnaires de programme; aux organismes de prestation de services et aux travailleurs de première ligne; et à la main-d'œuvre autochtone et aux organismes de développement communautaire.

Durée: octobre 2018 - mars 2023
Promoteur: Emploi et Développement social Canada

Pathways to Work : Concevoir conjointement des voies d'emploi améliorées pour les jeunes Inuits du Nunatsiavut, au Labrador

Au Nunatsiavut, au Labrador, les jeunes Inuits font face à de nombreux défis structurels, notamment un accès réduit à un emploi durable à long terme. Comme dans d'autres régions du Canada, il existe de nombreux services pour relier les jeunes à l'emploi. Cependant, peu d'études, voire aucune, examinent comment renforcer le cheminement des jeunes Inuits vers l'emploi dans ce contexte. La SRSA travaille en collaboration avec des partenaires communautaires afin d'explorer deux défis actuels liés à l'emploi des jeunes Inuits au Nunatsiavut : 1) un manque de sensibilisation chez les employeurs, les intervenants communautaires et les jeunes au sujet des pratiques efficaces pour améliorer l'emploi des jeunes et de la manière dont celles-ci pourraient être adaptées localement; et 2) un manque d'harmonisation entre les compétences et les atouts des jeunes et les services, ressources et possibilités disponibles dans les communautés du Nunatsiavut. Pour accroître la sensibilisation et l'harmonisation, la SRSA et l'équipe de direction du projet, y compris les partenaires du Gouvernement du Nunatsiavut et des programmes communautaires, synthétiseront les connaissances sur les moyens efficaces de soutenir l'emploi des jeunes dans la région – en s'appuyant sur la littérature de recherche, les pratiques prometteuses et les connaissances locales. Cette synthèse servira de base à un processus de co-conception communautaire pour une ou plusieurs des cinq communautés côtières du Nunatsiavut (Nain, Hopedale, Makkovik, Rigolet et Postville). Ce processus incitera les employeurs locaux, les intervenants communautaires et les jeunes Inuits à élaborer des priorités et, en fin de compte, un modèle d'intervention concret pour l'emploi des jeunes au Nunatsiavut.

Durée: juillet 2018 - décembre 2019
Promoteur: College of the North Atlantic

Essais sur le terrain et évaluation de trois programmes d'entreprises sociales d'insertion par le travail dans le comté de North Simcoe en Ontario

La SRSA met en œuvre une étude de recherche de quatre ans en partenariat avec trois entreprises sociales d'insertion par le travail qui font partie d'un réseau coopératif, connu sous le nom de projet Karma. Ces entreprises sociales offrent une gamme de services et d'emplois verts en demande dans la région du comté de North Simcoe, en Ontario. L'étude, qui s'étend sur quatre ans, examinera l'efficacité des entreprises sociales d'insertion par le travail dans l'amélioration de l'employabilité et l'inclusion sociale des jeunes dans les communautés rurales. En même temps, elle évaluera les changements dans la capacité des entreprises sociales et examinera les variations dans les résultats par des modèles alternatifs d'intégration au travail.

Durée: mars 2018 - mai 2022
Promoteur: Emploi et Développement social Canada

Évaluation du Projet de travaux publics des communautés autochtones

Le Projet de travaux publics des communautés autochtones est une approche novatrice axée sur la demande pour le développement de la main-d'œuvre dans les collectivités des Premières nations. L'initiative a été conçue dans le but de renforcer les possibilités d'emploi pour les autochtones sans emploi ou sous-employés. Elle vise également à fournir aux communautés l'expertise locale nécessaire pour répondre à leurs besoins en travaux publics et en infrastructures communautaires. Le projet s'appuie sur un modèle de partenariat unique qui comprend divers partenaires intersectoriels. L'organisme en chef est Okanagan Training and Development Council, le signataire de l'entente sur la Stratégie de formation pour les compétences et l’emploi destinée aux autochtones pour les zones de services d'Okanagan composées de six bandes membres. Les deux autres partenaires sont la Première nation de Westbank, une nation autonome à Kelowna et ASTTBC, une association/régie professionnelle provinciale à but non lucratif fondée en 1958. La SRSA a été chargée d'effectuer une validation du concept pour montrer comment le pilote se déroulera dans le monde réel et s'il est réalisable et viable pour une mise en œuvre et une évaluation plus larges.

Durée: septembre 2017 - juillet 2019
Promoteur: Okanagan Training and Development Council + donateur anonyme

Aide financière aux étudiants pour les apprenants autochtones

La SRSA compile et examine les données disponibles sur l'accès et l'utilisation du PCPE et des programmes provinciaux et territoriaux d'aide aux étudiants par les apprenants autochtones. L'objectif général est de soutenir l'évaluation de l'efficacité de l'aide financière aux étudiants existante dans le cadre du PCPE en ce qui concerne les apprenants autochtones. Le financement fédéral pour les apprenants des Premières nations et des Inuits dans le cadre du Programme d'aide aux étudiants de niveau postsecondaire (PAENP) est plafonné depuis 1996 et les exigences d'admissibilité au programme peuvent être limitantes. Les apprenants autochtones qui ne reçoivent pas le PAENP – ou dont les besoins ne sont pas pleinement satisfaits – peuvent faire une demande d'aide financière aux étudiants auprès des gouvernements fédéral et provinciaux/territoriaux, soit une combinaison de prêts et de bourses d'études aux étudiants. Le travail considère les caractéristiques démographiques des clients identifiés comme apprenants autochtones, leur aide reçue, leur remboursement de prêt et leurs taux de défaut. Les produits livrables aideront l'examen en cours de ces paliers de gouvernement sur la manière dont le système fonctionne de manière efficace pour améliorer l'accès et l'abordabilité des EPS.

 

Durée: août 2017 - mars 2018
Promoteur: Emploi et Développement social Canada

Études de cas à long terme des entreprises sociales d'insertion par le travail (ESIT) en Colombie-Britannique

Le Centre d’excellence en matière d’emploi de la Colombie-Britannique mène actuellement un projet de démonstration d’une durée de cinq ans afin d’évaluer le rôle des ESIT dans l’appui des transitions sur le marché du travail des populations qui font face à des obstacles pour développer leur potentiel de carrière. Le projet s’est associé à un minimum de trois ESIT dans des endroits à l’extérieur de Vancouver et de Victoria afin de donner des occasions de travail de transition à différents groupes de populations vulnérables, y compris les personnes avec un handicap, les immigrants et les autochtones. L’essai implique une série d’études de cas afin de mieux comprendre la capacité des ESIT à servir les chercheurs d’emploi qui font face à des obstacles, de même que les résultats d’emploi de participants qui reçoivent des placements grâce aux partenaires des ESIT du projet. En combinant la recherche qui examine le développement de la capacité des ESIT et les résultats d’emploi à long terme des participants, cette étude est conçue pour offrir un aperçu unique des besoins des ESIT, qui s’occupent des chercheurs d’emploi devant affronter des obstacles considérables à l’emploi, de même que des avantages qui reviennent aux participants qu’ils emploient.

Durée: juin 2017 - mai 2022
Promoteur: Emploi et Développement social Canada

Évaluation des programmes d'aide financière aux étudiants pour les apprenants autochtones

La SRSA entreprend une évaluation pour formuler des recommandations sur l'amélioration de l'accès à l'éducation postsecondaire pour les apprenants autochtones. Parmi les questions clés, on peut citer : est-ce que les étudiants des Premières Nations et des Inuits admissibles au Programme d'aide aux étudiants de niveau postsecondaire (PAENP) qui sont refusés pour le PAENP sollicitent une aide financière aux étudiants provinciale et fédérale; si ces apprenants sont plus susceptibles d'abandonner ou de retarder leurs plans d'études postsecondaires; si les apprenants autochtones sont plus réfractaires à l'endettement que les apprenants non autochtones, y compris les écarts entre les populations; si certains groupes sont plus susceptibles de demander et de recevoir de l'aide; si les apprenants autochtones qui reçoivent de l'aide sont plus susceptibles de se trouver en défaut de remboursement de prêts et, dans l'affirmative, quelles en sont les raisons.

On répond à ces questions en combinant trois activités de recherche et d'évaluation : l'examen des données de recherche existantes sur les obstacles financiers des apprenants à l'accès à l'éducation postsecondaire et sur les sources d'aide financière disponibles, ainsi que sur l'aversion à la dette; l'analyse des dossiers administratifs sur les demandeurs et les bénéficiaires de l'aide fédérale et provinciale; et la collecte de données primaires auprès des Autochtones. Le projet se terminera par des recommandations aux gouvernements fédéral et provinciaux afin d'améliorer l'accès aux études postsecondaires pour les apprenants autochtones, y compris une analyse d'impact des changements proposés au programme.

Durée: mars 2017 - mars 2019
Promoteur: British Columbia Ministry of Advanced Education

Facteurs déterminants de la participation aux programmes relatifs au marché du travail pour les Autochtones

L’objectif principal de ce projet est d’identifier les obstacles à la participation aux programmes relatifs au marché du travail pour les Autochtones d’EDSC : le programme de formation pour les compétences et l’emploi destiné aux Autochtones, le Fonds pour les compétences et les partenariats, et le Fonds pour l’emploi des Premières Nations (en partenariat avec le MAINC). Le projet comprend un examen de la documentation et une analyse du secteur des évaluations de programmes et des recherches récentes sur les politiques, des entrevues auprès des principaux signataires d’entente du programme, ainsi qu’une analyse exploratoire des données administratives du programme.

Durée: février 2016 - mars 2016
Promoteur: Emploi et Développement social Canada

Trousse de pratiques exemplaires et de politiques de RH pour les restaurants

Le Centre d’excellence en matière d’emploi de la Colombie-Britannique et son partenaire, MacLeod Silver HR Business Partners, ont élaboré une trousse de pratiques exemplaires et de politiques de RH destinée à plus de 30 000 membres de Restaurants Canada. La trousse produite appuie les objectifs de Restaurants Canada de fournir aux restaurants membres des outils pour le recrutement et la rétention des employés, surtout ceux issus de groupes sous‑représentés, comme les personnes handicapées, les Autochtones, les nouveaux immigrants et les jeunes. Le but ultime du projet est de produire un ensemble d’outils et de ressources accessibles et pratiques permettant aux restaurants de petite et de moyenne taille de profiter des avantages associés à la main-d’œuvre en étant des employeurs plus inclusifs.

Durée: novembre 2015 - mars 2016
Promoteur: Restaurants Canada

Évaluation du programme Premiers soins en santé mentale destiné aux Inuits — Phase 2

La SRSA a été engagée par la Commission de la santé mentale du Canada pour évaluer la seconde phase de l'adaptation du cours Premiers soins en santé mentale destiné aux Inuits, en utilisant les principes de sécurité culturelle. Les résultats de cette évaluation formative ont servi à finaliser l'adaptation du programme et à préparer son lancement au printemps 2016.

Durée: novembre 2015 - mars 2016
Promoteur: Commission de la santé mentale du Canada

L'influence des attitudes et des croyances subjectives sur la prise de décisions financières chez les Canadiens

Bien que bon nombre de Canadiens soient dépourvus de connaissances de base en matière de littératie financière, des données de plus en plus probantes provenant d’études dans le domaine de l’économie comportementale indiquent que les décisions financières sont souvent minées par des facteurs d’ordre psychologique. Même lorsqu’ils possèdent les connaissances financières et les compétences en littératie requises, les gens sont exposés à divers types de biais cognitifs au moment où ils prennent des décisions financières, notamment celles liées à l’évaluation des risques et des incertitudes ou à la valeur temporelle de l’argent. Dans le cadre de ce projet, une analyse de l’Enquête canadienne sur les capacités financières (ECCF) de 2014 est menée dans le but de comprendre le rôle qu’exercent les biais cognitifs sur la prise de décisions financières chez les Canadiens, en mettant plus particulièrement l’accent sur les jeunes, les Autochtones et les personnes à faible revenu.

Durée: septembre 2015 - mars 2016
Promoteur: Agence de la consommation en matière financière du Canada

L'application de la finance sociale à des programmes relatifs au marché du travail pour les Autochtones

La Direction des affaires autochtones de EDSC a tenu un événement d’une journée pour que les experts en finance sociale ainsi que les intervenants informés échangent leurs connaissances et leur expertise concernant l’élaboration d’approches liées à la finance sociale et concernant l’application de ces dernières au préemploi, au développement de compétences et à la formation offerte dans les programmes d’emploi destinés aux Autochtones. La SRSA a participé à la planification de l’événement, a animé des discussions de groupe et des tables rondes, a présenté des exposés sur la finance sociale et a rédigé un rapport des activités.

Durée: juillet 2015 - septembre 2015
Promoteur: Emploi et Développement social Canada

Présentation du modèle de programme enrichi de cybermentorat de Kocihta – Phase de conception et de développement

Voici la première phase d’un projet qui vise à lutter contre l’un des principaux problèmes de politiques auxquels le Canada est confronté, c’est-à-dire le nombre insuffisant de jeunes autochtones qui réussissent leur transition vers le marché du travail. La SRSA travaille en collaboration avec Kocihta (un organisme de bienfaisance national autochtone fondé en 2013 par le Conseil des ressources humaines autochtones) afin de mettre en œuvre et d’expérimenter un modèle de programme novateur. Le modèle associe éducation au choix de carrière et cybermentorat dans le but d’encourager les jeunes autochtones à définir leur cheminement de carrière idéal et à poursuivre dans cette voie. Cela permet ainsi de renforcer la façon dont ils s’investissent dans leur éducation et d’améliorer leurs résultats sur le plan professionnel. Cette phase du projet comprend la conception d’un modèle de programme enrichi de cybermentorat ainsi que l’élaboration d’un plan d’évaluation et de mise en œuvre exhaustif et détaillé en vue de la phase 2. Les principales activités de « développement » comprennent la poursuite des discussions avec les collaborateurs potentiels, l’élaboration du modèle d’intervention et de prestation, l’achèvement du cadre conceptuel de l’évaluation, l’élaboration du plan d’évaluation, la réalisation d’une étude de faisabilité et d’une étude de marché pour trouver des options de prestation peu coûteuses pour le service de cybermentorat, et l’identification de bailleurs de fonds potentiels pour un projet de démonstration ultérieur.

Durée: avril 2015 - mai 2016
Promoteur: Promoteur anonyme

Analyse des données du PEICA et acquisition de données probantes sur l’apprentissage des adultes pour la province de l’Ontario

Cette étude porte sur la répartition du niveau de compétences en littératie entre des sous-groupes clés de la province de l’Ontario, qui sont notamment composés de nouveaux immigrants, d’autochtones, de francophones, de jeunes, et de travailleurs âgés. L’objectif consiste à définir l’orientation stratégique de ressources destinées aux initiatives en matière d’apprentissage des adultes, des ressources qui sont mises en œuvre dans la province. Le projet fait appel, entre autres sources, aux données les plus récentes provenant du Programme pour l’évaluation internationale des compétences des adultes (PEICA).

Durée: mars 2015 - septembre 2015
Promoteur: Ministère de la Formation et des Collèges et Universités de l’Ontario

Premiers soins en santé mentale Canada (PSSM) : cadre conceptuel et évaluation des cours destinés aux Inuits

Comme dans le cas des premiers soins apportés en cas de blessure physique, les Premiers soins en santé mentale visent à offrir une aide immédiate à une personne en proie à la détresse ou à un état de crise, et ce, jusqu’à ce que de l’aide professionnelle ait été reçue ou que la crise soit résorbée. « Premiers soins en santé mentale » est un cours fondé sur des preuves qui améliore la littératie en santé mentale, diminue la stigmatisation et favorise les comportements d’entraide. La Commission de la santé mentale du Canada a adapté le cours de base à de nombreuses populations particulières et, en collaboration avec les collectivités et les organisations inuites, développe actuellement une version adaptée aux Inuits. La SRSA fut mandatée pour effectuer une évaluation formative de la première étape du programme adapté en recourant aux principes de sécurité culturelle. Les résultats aident à orienter les versions ultérieures du cours.

Durée: janvier 2015 - juin 2015
Promoteur: Commission de la santé mentale du Canada

Programmes d’accès et de maintien aux études postsecondaires destinés aux groupes sous-représentés

Évaluation d’universités et de collèges partenaires en ce qui a trait à la disponibilité de leurs données visant à évaluer leurs programmes, à appuyer l’atteinte des buts, à élaborer ou à mettre en œuvre de nouveaux programmes afin d’accroître la participation aux études postsecondaires d’étudiants de première génération, autochtones ou ayant un statut socio-économique inférieur.

Durée: mai 2009 - novembre 2009
Promoteur: Fondation canadienne des bourses d’études du millénaire

Analyse documentaire de l’Évaluation du programme d’aide au revenu à l’intention des membres et des familles des Premières nations vivant dans les réserves

Durée: juillet 2007 - octobre 2007
Promoteur: Affaires indiennes et du Nord Canada, Secteur de la vérification et de l’évaluation

Analyse documentaire de l’Évaluation de l’Initiative de réinvestissement de la Prestation nationale pour enfants à l’intention des membres et des familles des Premières nations vivant dans les réserves

Durée: juillet 2007 - novembre 2007
Promoteur: Affaires indiennes et du Nord Canada, Secteur de la vérification et de l’évaluation

Volonté des groupes sous-représentés de payer leurs études postsecondaires

Étude visant à évaluer le refus de s’endetter ou d’emprunter des étudiants du secondaire dans le but d’accéder aux études postsecondaires. L’étude se concentre sur le processus de prise de décisions des jeunes provenant de familles au statut socio-économique inférieur, de familles autochtones et de secteurs ruraux, et des étudiants de première génération. Les notions de calcul ainsi que les préférences en matière de risque et de moments des participants sont évaluées. Un échantillon de 1 400 étudiants dans 14 écoles situées dans 4 provinces a pris part au projet.

Durée: mai 2007 - décembre 2009
Promoteur: Fondation canadienne des bourses d’études du millénaire
Lire la suite

Projet pilote pour la formation d’équipes de remise en état et de prospection en C.-B.

Rédaction d’un rapport sur un concept de recherche afin d’évaluer un plan de formation propre aux jeunes des Premières nations du Nord-Ouest de la Colombie-Britannique selon un modèle d’enseignement principalement donné hors de la salle de classe.

Durée: février 2007 - avril 2007
Promoteur: Northwest Community College

Making Education Work

Fournit des conseils sur l’évaluation selon la répartition aléatoire, dans le cadre d'un projet visant à favoriser la réussite scolaire des étudiants autochtones au Manitoba.

Durée: août 2005 - décembre 2009
Promoteur: Fondation canadienne des bourses d’études du millénaire

Projet de coordination de cas de l’est du centre-ville de Vancouver

Évaluation d’un projet de démonstration d’une durée de trois ans proposant une stratégie liée à l’emploi, à volets multiples, à l’intention des assistés sociaux de longue date habitant l’une des zones urbaines les plus désavantagées du Canada. De nombreux participants étaient aux prises avec des problèmes de logement, de toxicomanies, de santé (physique et mentale), de revenu et d’adaptation. Le réseau de prestation de services était formé de six organismes sans but lucratif, y compris d’un organisme autochtone qui vient en aide aux Autochtones habitant l’est du centre-ville de Vancouver. Près de la moitié des participants au programme étaient d’origine autochtone.

Durée: décembre 2004 - février 2008
Promoteur: Programmes d’emploi de la ville de Vancouver (Accord de Vancouver)