Personnes LGBTQ2S+

Projets actuels et terminés :

État des lieux en matière d'équité, de diversité et d'inclusion au sein du corps professoral de l'Université du Québec à Trois-Rivières

L’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) élabore actuellement son futur plan d’action sur l’équité, la diversité et l'inclusion (ÉDI) au sein de l’institution. Afin de dégager des pistes d’action et d’établir des priorités pour ce plan, la SRSA a été mandatée pour établir l’état des lieux en termes de représentativité du corps professoral pour en tirer des recommandations pour promouvoir l’ÉDI qui seront pertinentes pour le Comité institutionnel ÉDI et les autres acteurs concernés à l’UQTR. Cet état des lieux inclut la mesure quantitative de la représentativité verticale et horizontale et de la structure organisationnelle (groupes reconnus comme sous-représentés – personnes autochtones, minorités visibles, personnes de la communauté LGBTQ2S+, personnes en situation de handicap, femmes), la mesure des obstacles liés à la rétention et à la progression de carrière des membres du corps professoral (tel qu'indiqué dans la Charte Dimensions du CRSNG) et le recueil des suggestions et recommandations de la part des membres du corps professoral en lien avec l’ÉDI.

Durée: décembre 2020 - avril 2021
Promoteur: Université du Québec à Trois-Rivières

CréeAction : Innovation sociale inclusive

CréeAction : Innovation sociale inclusive — Ce projet évalue le rôle que les opportunités d'expérience de travail de six mois dans les secteurs de l'innovation sociale, de la finance sociale et des entreprises sociales peuvent jouer pour soutenir les jeunes qui ne sont ni en emploi, ni aux études, ni en formation (NEET). Le projet est dirigé par le Réseau canadien de développement économique communautaire (RCDÉC) en partenariat avec la SRSA et l'Association nationale des centres d'amitié (ANCA). Le projet vise à recruter 100 jeunes autochtones, de nouveaux immigrants, des jeunes vivant dans la pauvreté, ceux qui s'identifient comme personnes LGBTQ2S+, des jeunes handicapés, des jeunes racialisés, des jeunes des communautés rurales/éloignées et des jeunes de langue officielle en situation minoritaire. La SRSA soutient la conception du projet, coordonne des soutiens adaptés aux participants et dirige les activités d’évaluation du projet. L'évaluation examine comment les possibilités de placement facilitent la transition des jeunes vers un emploi sur le marché du travail grâce au développement de compétences, d'une expérience en milieu de travail, de réseaux professionnels et de soutiens globaux sur mesure. Elle examine également comment l'accueil des stages de jeunes appuiera la capacité et la durabilité des organisations à vocation sociale innovantes à travers le Canada à embaucher des jeunes confrontés à des obstacles dans les communautés qu'ils desservent, à se connecter aux écosystèmes régionaux d'innovation sociale et de finance sociale et à tirer parti des investissements du Programme de préparation à l'investissement et du Fonds de finance sociale.

Durée: août 2020 - mars 2023
Promoteur: Réseau canadien de développement économique communautaire (RCDÉC)

Création d'une base de connaissances sur les inégalités économiques, sociales et en matière de santé auxquelles sont confrontées les personnes LGBTQ2S+ au Canada

La recherche montre qu'en tant que groupe, les minorités sexuelles et de genre – y compris les personnes qui s'identifient comme lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres, queer et bispirituelles (LGBTQ2S+) – sont plus susceptibles de vivre dans la pauvreté, de faire face à plus d'obstacles à l'emploi (y compris la stigmatisation et la discrimination) et de gagner moins au travail, malgré des niveaux de scolarité souvent supérieurs à ceux de la population générale. Ces domaines de recherche sont encore émergents et d'importantes lacunes en matière de connaissances persistent. Par exemple, la plupart des recherches n’examinent pas les différences au sein de la communauté diversifiée LGBTQ2S+ et ne relient pas les expériences des personnes sur le marché du travail aux résultats sociaux et en matière de santé. De plus, la plupart des recherches proviennent des États-Unis et de l'Europe, car le Canada a très peu d'indicateurs de genre et de statuts de minorité sexuelle dans ses grands ensembles de données d'enquête existants. Il est donc difficile de comprendre l'ampleur et la portée du problème et de déterminer la meilleure façon de le résoudre par la recherche, les politiques, les programmes ou les pratiques (par exemple, en milieu de travail). En partenariat avec le
Dr Sean Waite de l'Université Western Ontario, Fierté au travail Canada et le Conseil de l'information sur le marché du travail, la SRSA dirigera ce projet, qui vise à identifier les principaux déterminants des résultats économiques pour les minorités sexuelles et de genre au Canada. Ce travail permettra d'élaborer des initiatives de programmes et de politiques efficaces pour réduire les inégalités socio-économiques que vivent les personnes LGBTQ2S+.

Lire le rapport de la phase 1.

Durée: mai 2020 - mai 2022
Promoteur: Femmes et Égalité des genres Canada