Santé mentale

Projets actuels et terminés :

Consortium collégial pour la santé mentale : Évaluation de la santé mentale sur les campus de cinq collèges de la région du Grand Toronto – Phase 1

Avec l'introduction de la Norme nationale sur la santé mentale et le bien-être des étudiants du postsecondaire (CSA Z2003) en 2020, cinq collèges de la région du Grand Toronto ont accepté de collaborer pour déterminer comment procéder à sa mise en œuvre. La SRSA et le Centre d’innovation en Santé Mentale sur les Campus ont été invités à s'associer aux membres du consortium – grâce au financement de Bell – afin de faciliter les discussions sur la meilleure façon d'utiliser la Norme pour répondre aux besoins uniques des étudiants collégiaux vivant dans la région du Grand Toronto. Le suivi des actions en santé mentale sur le campus (Campus Mental Health Action Tracker) – un outil récemment développé par la SRSA – a été utilisé pour développer une compréhension commune de l'état actuel de chaque collège en matière de santé mentale des étudiants. Les principaux objectifs de cette première phase de travail consistaient à déterminer comment les politiques, les programmes et les pratiques liés à la santé mentale dans les cinq collèges s'alignent et divergent actuellement, ainsi qu'à partager les forces et les défis communs et à apprendre les uns des autres des pratiques prometteuses.

Durée: mai 2021 - septembre 2021
Promoteur: Sheridan College Institute of Technology and Advanced Learning

Synthétiser les données probantes pour les services intégrés pour les jeunes

Les Services intégrés pour les jeunes (SIJ) sont un mouvement pancanadien visant à créer des services de santé mentale, de toxicomanie et autres services connexes axés sur les jeunes, qui visent à fournir les bons soins au bon moment, par le bon prestataire, aux jeunes de 12 à 25 ans au Canada. La série de projets de SIJ, qui se développe rapidement, constitue le mouvement le plus important et le plus ambitieux actuellement en cours pour réformer les services de santé mentale à travers le pays. La SRSA a été engagée par le partenariat de la Fondation Bell-Graham Boeckh pour synthétiser ce que l'on sait actuellement sur les SIJ au Canada en ce qui concerne leur portée, leurs processus de mise en œuvre et leur impact. Le rapport qui en résultera, qui comprendra un document d'ensemble, établira une base de référence de l'état actuel du développement des SIJ au Canada et identifiera les lacunes dans les données probantes. La collecte et la documentation des apprentissages et des pratiques exemplaires aideront à mieux faire connaître les données probantes sur les SIJ et à soutenir les efforts futurs pour améliorer la qualité et la portée de ce modèle de soins, ce qui en augmentera l'impact.

Durée: avril 2021 - novembre 2021
Promoteur: Fondation Graham Boeckh

Évaluation du programme Family Capacity Advocate

Le programme Family Capacity Advocate (Programme de défense des capacités familiales) offert par la Maison communautaire Britannia Woods (BWCH) soutient les familles dont un proche âgé de
12 à 25 ans a des démêlés avec la justice et/ou est impliqué dans une activité criminelle. La BWCH est une agence communautaire qui se concentre sur la fourniture de soutiens adaptés aux enfants, aux jeunes et aux familles qui vivent dans des communautés à revenu fixe et à faible revenu, dans une optique d'équité et de renforcement. Le défenseur des capacités familiales soutient les frères et sœurs, les parents et les aidants en utilisant une approche holistique, coordonnée et équitable. Les services offerts comprennent le counseling, le mentorat, l'intervention en cas de crise et le soutien à la navigation dans les ressources. La SRSA aide la BWCH à planifier et à mener une évaluation de la mise en œuvre et des résultats de ce nouveau programme. La SRSA mène des entrevues qualitatives avec des informateurs clés et élabore des outils de collecte de données et un système de gestion de l'information. Le renforcement des capacités d'évaluation est un aspect important de ce travail, car la SRSA et la BWCH travaillent ensemble pour planifier une approche durable des efforts continus d'évaluation du programme.

Durée: janvier 2021 - décembre 2021
Promoteur: Youturn Services d'appui à la jeunesse + Maison communautaire Britannia Woods

« Hash It Out » : Recherche communautaire sur le cannabis et la santé mentale des jeunes des populations d'IRER

Ce projet a pour but d'explorer la relation entre la consommation de cannabis et la santé mentale et le bien-être du point de vue des jeunes des communautés d’immigrants, de réfugiés et de groupes ethnoculturels ou racialisés (IRER) d’Ottawa. La SRSA travaille en partenariat avec le Centre for Resilience and Social Development et la Dre Saida Abdi (École de travail social de l'Université du Minnesota) pour mener à bien ce projet. Le projet est fondé sur une approche participative, axée sur la communauté. Un coordinateur de recherche pour les jeunes dirige l'équipe de recherche, et les jeunes des communautés de l’IRER sont engagés comme co-chercheurs. Le projet est aligné sur une méthodologie de co-conception basée sur l'expérience, qui comprend la conduite d'entrevues qualitatives et de groupes de discussion, ainsi que l'organisation d'événements d'engagement communautaire. Grâce à cette recherche, des personnes aux perspectives multiples – jeunes, familles/soutiens et prestataires de services – sont réunies pour partager leurs expériences et identifier des solutions pour l'action et le changement de politique.

Durée: janvier 2021 - mars 2022
Promoteur: Centre for Resilience and Social Development

Soutenir les enfants et les jeunes vulnérables pendant la COVID-19 grâce à une programmation numérique sûre et accessible

Les Repaires jeunesse du Canada se sont engagés à offrir aux enfants et aux jeunes un environnement sûr et favorable où ils peuvent découvrir de nouvelles opportunités, surmonter les obstacles, établir des relations positives et développer la confiance et les compétences de vie. Avec la pandémie qui déplace la programmation en ligne, les clubs doivent faire en sorte que la sécurité des enfants et des jeunes soit priorisée et que les risques soient atténués. Soixante clubs à travers le Canada ont été financés pour recevoir une formation et un soutien en matière de surveillance pour la prestation virtuelle de programmes, pour mener des activités de sensibilisation et garantir aux familles l'accès à des programmes en ligne. La SRSA, en tant que partenaire d'évaluation, suivra le nombre d'enfants / de familles accédant aux programmes virtuels, les résultats des contacts en ligne et les difficultés rencontrées en cours de route. Les résultats de l’évaluation de la programmation virtuelle des clubs participants appuieront une initiative nationale dirigée par les Repaires jeunesse du Canada et la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants pour organiser des ressources et identifier les meilleures pratiques en matière de sécurité en ligne pour les jeunes vulnérables.

Durée: septembre 2020 - mars 2021
Promoteur: Repaires jeunesse du Canada

Élaboration d'un outil pour soutenir la mise en œuvre de la Norme pour les étudiants du postsecondaire

En réponse aux préoccupations croissantes concernant les problèmes de santé mentale auxquels sont confrontés les étudiants de niveau postsecondaire, les collèges, universités, cégeps et polytechniques du Canada entreprennent diverses initiatives, notamment des services directs, des programmes ou des politiques institutionnelles; d'autres en sont aux premiers stades de la résolution de ce problème. Afin de fournir au secteur de l'éducation postsecondaire des conseils sur la façon de prendre en compte et de traiter la santé mentale des étudiants, la Commission de la santé mentale du Canada, en collaboration avec le Groupe CSA (soit l'organisation responsable d'élaborer des normes), a soutenu l'élaboration de la Norme sur la santé et la sécurité psychologiques pour les étudiants du postsecondaire CSA Z2003:20, maintenant disponible. La SRSA a été engagée pour développer un outil d'auto-évaluation des progrès de la mise en œuvre; un prototype a été produit et une version plus raffinée est en cours de développement. Le but de l'outil d'auto-évaluation est d'aider les établissements postsecondaires à identifier les réalisations réalisées à ce jour, ainsi que les lacunes et les possibilités d'action future. Les informations recueillies par le biais de l'outil en ligne confidentiel aideront également à déterminer à quoi ressemble la mise en œuvre de cette norme volontaire dans l'ensemble du secteur, afin d'ouvrir la voie à l'évaluation de ses effets sur les établissements d'enseignement postsecondaire et sur la santé mentale et le bien-être des étudiants.

Durée: mai 2020 - mars 2022
Promoteur: Commission de la santé mentale du Canada

Mesures de soutien à l'emploi pour les jeunes qui font face à des obstacles à l'emploi

L'organisme de financement de la recherche en santé de la Colombie-Britannique – la Fondation Michael Smith pour la recherche en santé – a mandaté la SRSA pour effectuer une synthèse ciblée des données probantes sur les meilleures pratiques de soutien à l'emploi – avant et après l'emploi – pour les jeunes de 14 à 29 ans souffrant de troubles mentaux et/ou de problèmes de toxicomanie. Cela comprend une analyse du milieu et une analyse documentaire pour documenter et compiler les connaissances actuelles sur les pratiques exemplaires et prometteuses dans le domaine et sur le paysage global de l'activité actuelle au Canada et dans trois juridictions internationales. La phase 2 consistera en une synthèse des connaissances et une articulation des implications pour les politiques et la prestation de services en Colombie-Britannique. Grâce à un groupe de travail interministériel sur les enfants et les jeunes ayant des besoins spéciaux, ce travail éclairera l'élaboration de politiques et la planification de la prestation de services afin de mieux soutenir les jeunes et leurs familles en Colombie-Britannique.

Durée: mai 2020 - janvier 2021
Promoteur: Michael Smith Foundation for Health Research

Directives visant la politique en milieu de travail sur l'affaiblissement des facultés lié à l'usage de substances

Assurer le bien-être des employés et la santé au travail est essentiel pour développer des organisations efficaces et sécuritaires dans toutes les industries et tous les milieux de travail. Les employeurs canadiens recherchent des ressources pour soutenir l'élaboration de politiques efficaces de lutte contre l'affaiblissement des facultés et, en particulier, pour s'assurer que les employés touchés par des problèmes de toxicomanie obtiennent l'aide et le soutien dont ils ont besoin, mais aussi que les lieux de travail demeurent sécuritaires, la santé et la vie privée des employés sont protégées, les coûts sont contenus et tout autre résultat négatif potentiel est évité. En réponse à cela, le Centre canadien sur les dépendances et l'usage de substances (CCDUS) a engagé la SRSA pour effectuer un examen des dernières recherches et des meilleures pratiques en matière de politique en milieu de travail concernant l'affaiblissement des facultés et l'usage de substances. Le rapport technique qui en résultera présentera ce que l'on sait des meilleures pratiques – y compris dans des domaines émergents comme le soutien par les pairs et la réduction des méfaits – et, à son tour, aidera le CCDUS à guider les employeurs et les autres intervenants en milieu de travail lorsqu'ils élaborent des politiques en milieu de travail sur l'affaiblissement des facultés lié à l'usage de substances.

Durée: décembre 2019 - mars 2020
Promoteur: Centre canadien sur les dépendances et l'usage de substances

Aide à la planification de l'évaluation d'une nouvelle Norme sur la santé et la sécurité psychologiques pour les étudiants du postsecondaire au Canada

Au cours des dix dernières années, la santé mentale des jeunes – et en particulier la santé mentale des étudiants – est devenue une question politique urgente. Les étudiants du postsecondaire peuvent être confrontés à un large éventail de défis et de problèmes de santé mentale en raison de leur exposition à la fois aiguë et chronique. Avec le soutien financier de Bell Cause pour la cause, de la Fondation Rossy, de la Fondation RBC et de Santé Canada, la Commission de la santé mentale du Canada s'est associée au Groupe CSA pour élaborer cette nouvelle Norme qui guiderait les établissements d'enseignement postsecondaire canadiens dans la création d'environnements sains et psychologiquement sécuritaires pour leurs étudiants. La Norme fournira un cadre de pratiques exemplaires aux collèges, universités, écoles polytechniques et cégeps pour évaluer les dangers, gérer les risques et promouvoir une meilleure santé mentale des étudiants. La SRSA travaillera avec les partenaires du projet pour définir l'objectif, la portée et la focalisation d'une évaluation de la nouvelle Norme, qui devrait être publiée au début de 2020.

Durée: mai 2019 - mars 2020
Promoteur: Commission de la santé mentale du Canada

Transitions saines au départ de l'école secondaire : évaluation d'impact

Ce projet s'appuie sur une collaboration très fructueuse avec l'Équipe d'appui pour la santé mentale dans les écoles et le Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO) pour soutenir la promotion de la santé mentale au secondaire. Les ressources en classe visent à développer les compétences d'apprentissage socio-émotionnelles dont les élèves ont besoin pour promouvoir et protéger leur santé mentale et naviguer dans la transition au départ de l'école secondaire. Ces ressources, combinées à la formation et au soutien des enseignants, se sont révélées prometteuses lors d'un récent test pilote. Elles font maintenant l'objet d'un essai rigoureux dans des douzaines d'écoles ontariennes. Les résultats de cette évaluation d'impact aideront les éducateurs à planifier et à mettre en œuvre des initiatives de promotion de la santé mentale des élèves au niveau de la classe, de l'école et du conseil.

Durée: juin 2018 - août 2021
Promoteur: Promoteur anonyme + Équipe d’appui pour la santé mentale dans les écoles

Évaluation de RAJO : Le projet d'autonomisation des jeunes Somaliens et des familles somaliennes

RAJO est le mot somalien pour l'espoir, et le nom d'un projet mené par plusieurs organismes et culturellement adapté visant à réduire la violence et à accroître la résilience chez les jeunes Somaliens et les familles et communautés somaliennes du Canada à Ottawa et à Edmonton. Le personnel du projet travaillera avec des jeunes Somaliens et des familles somaliennes en utilisant un modèle d'intervention à plusieurs niveaux appelé Trauma Systems Therapy (thérapie TST) qui a été adapté aux communautés réfugiées aux États-Unis par le Boston Children's Hospital (BCH) - c'est la première fois que la thérapie TST-R sera délivrée au Canada, et aux jeunes âgés de 12 à 18 ans. Financé par Sécurité publique Canada, ce projet quinquennal est dirigé par Canadian Friends of Somalia, en collaboration avec la Somali-Canadian Culture Society d'Edmonton et le BCH; la SRSA a été engagée en tant que partenaire d'évaluation.

Durée: novembre 2017 - mars 2022
Promoteur: Canadian Friends of Somalia

Des outils destinés aux employeurs pour soutenir la santé mentale en milieu de travail

La Commission de la santé mentale du Canada déploie d’importants efforts pour créer des environnements de travail mentalement sains au Canada, et cela commence par la mise en œuvre de la Norme nationale sur la santé et la sécurité psychologiques en milieu de travail. Il existe de nombreuses ressources pour aider les employeurs à mettre en œuvre la norme et à soutenir la santé mentale au travail de façon plus générale, mais ces ressources peuvent être difficiles à trouver et à utiliser. La Commission mène actuellement une initiative visant à élaborer un outil électronique bilingue offert gratuitement en ligne afin de rassembler ces ressources et de faciliter leur utilisation par les employeurs. La SRSA a été engagée pour dresser un répertoire organisé des ressources pertinentes, mettre au jour les lacunes actuelles et offrir des recommandations afin de les corriger.

Durée: janvier 2017 - mars 2017
Promoteur: Commission de la santé mentale du Canada

Conception d'un guide pratique pour les services intégrés en santé mentale et en toxicomanie offerts aux adolescents et aux jeunes adultes

Seule une faible proportion d’adolescents souffrant de troubles de santé mentale et de toxicomanie reçoit un traitement; cela s’explique en partie parce que les services destinés aux adultes s’avèrent inaccessibles ou inappropriés. Ce guide pratique a pour but de soutenir le groupe de travail provincial et territorial ainsi que les autres responsables des politiques pour comprendre comment peuvent être créés des environnements qui rendent possible la mise en œuvre de services intégrés en santé mentale et en toxicomanie offerts aux adolescents et aux jeunes adultes. Afin de concevoir ce guide, la SRSA recueille des renseignements dans six provinces par l’entremise d’entrevues et de sondages portant sur des modèles de programmes, et travaillera de concert avec la division de la santé mentale et des toxicomanies du ministère de la Santé de la Colombie-Britannique et avec les membres du groupe de travail provincial et territorial.

Durée: juillet 2016 - mars 2017
Promoteur: Ministère de la Santé de la Colombie-Britannique

PSSM pour les membres de la communauté des vétérans – Évaluation de projet - Phase 2

La SRSA fut engagée par la Commission de la santé mentale du Canada pour évaluer la deuxième phase de l'adaptation du cours de Premiers soins en santé mentale pour les membres de la communauté des vétérans. Les résultats de cette évaluation formative ont guidé l'adaptation du programme en vue de son lancement à l'automne 2016.

Durée: mai 2016 - août 2016
Promoteur: Commission de la santé mentale du Canada

PSSM pour les membres de la communauté des vétérans – Évaluation de projet

Le PSSM est un cours de formation fondé sur des données probantes visant à accroître la littératie en santé mentale, à réduire la stigmatisation et à favoriser les comportements d’entraide. En collaboration avec le ministère des Anciens Combattants, la Commission de la santé mentale du Canada a entrepris d’adapter le PSSM pour les membres de la communauté des vétérans afin d’améliorer leur capacité à conjuguer avec les troubles de santé mentale et les maladies mentales. Pour appuyer ce processus, la SRSA a reçu le mandat d’évaluer la conception et la prestation pilote du cours adapté, avant d’en faire un enseignement à grande échelle. Dans le cadre de cette évaluation formative, la SRSA a effectué un examen des documents, interviewé les parties prenantes et observé le déroulement des séances de formation pilotes initiales; un cadre pour les futurs travaux d’évaluation fut également élaboré.

Durée: janvier 2016 - mars 2016
Promoteur: Commission de la santé mentale du Canada

Évaluation du programme Premiers soins en santé mentale destiné aux Inuits — Phase 2

La SRSA a été engagée par la Commission de la santé mentale du Canada pour évaluer la seconde phase de l'adaptation du cours Premiers soins en santé mentale destiné aux Inuits, en utilisant les principes de sécurité culturelle. Les résultats de cette évaluation formative ont servi à finaliser l'adaptation du programme et à préparer son lancement au printemps 2016.

Durée: novembre 2015 - mars 2016
Promoteur: Commission de la santé mentale du Canada

Premiers soins en santé mentale Canada (PSSM) : cadre conceptuel et évaluation des cours destinés aux Inuits

Comme dans le cas des premiers soins apportés en cas de blessure physique, les Premiers soins en santé mentale visent à offrir une aide immédiate à une personne en proie à la détresse ou à un état de crise, et ce, jusqu’à ce que de l’aide professionnelle ait été reçue ou que la crise soit résorbée. « Premiers soins en santé mentale » est un cours fondé sur des preuves qui améliore la littératie en santé mentale, diminue la stigmatisation et favorise les comportements d’entraide. La Commission de la santé mentale du Canada a adapté le cours de base à de nombreuses populations particulières et, en collaboration avec les collectivités et les organisations inuites, développe actuellement une version adaptée aux Inuits. La SRSA fut mandatée pour effectuer une évaluation formative de la première étape du programme adapté en recourant aux principes de sécurité culturelle. Les résultats aident à orienter les versions ultérieures du cours.

Durée: janvier 2015 - juin 2015
Promoteur: Commission de la santé mentale du Canada

Transitions saines au départ de l'école secondaire — Une initiative de promotion et de prévention visant la santé mentale : phase pilote

Ce projet pilote met à l’essai et perfectionne les ressources pédagogiques conçues pour aider les étudiants à développer les compétences sociales, affectives et d’apprentissage nécessaires pour affronter l’étape transitoire qui survient à la fin de l’école secondaire. Le projet s’appuie sur des phases antérieures de recherches de fond et d’élaboration du programme, et il comporte deux aspects :
1) l’évaluation de l’adoption, de l’offre et de l’efficacité potentielle des ressources dans le cadre d’un essai pilote réalisé auprès d’un groupe restreint d’écoles secondaires de l’Ontario et 2) la consultation d’éducateurs, de jeunes et d’experts en santé mentale dans le but d’améliorer les ressources et de se préparer à une éventuelle offre dans un plus grand nombre d’écoles. Comme dans le cas des phases antérieures, ce projet est mené en collaboration avec le Centre hospitaliser pour enfants de l’est de l’Ontario et l’Équipe d’appui pour la santé mentale dans les écoles de l’Ontario.

Durée: décembre 2014 - septembre 2017
Promoteur: Promoteur anonyme + Équipe d’appui pour la santé mentale dans les écoles

Engagement provincial et territorial en matière de troubles de santé mentale

Pour soutenir la Commission de la santé mentale du Canada dans sa préparation à une série de dialogues délibératifs avec des intervenants issus des provinces et des territoires, dialogues portant sur l’avancement du projet « Changer les orientations, changer des vies : la stratégie en matière de santé mentale pour le Canada », la SRSA a mené des recherches d’informations et des analyses qui visent à dresser le portrait des politiques en matière de santé mentale dans les 13 provinces et territoires.

Durée: juin 2014 - octobre 2014
Promoteur: Commission de la santé mentale du Canada

Étude des résultats du projet UpSkill en santé et santé mentale

Ce projet est une sous-étude du projet UpSkill, qui a utilisé une méthodologie expérimentale afin d’évaluer les effets sur les individus et les entreprises de la formation en alphabétisation et compétences essentielles (ACE) en milieu de travail dans le secteur de l’hébergement et du tourisme. En se fondant sur les nombreuses données recueillies dans le cadre du projet UpSkill, cette sous-étude analyse en profondeur la façon dont l’alphabétisation influence la santé physique et mentale des travailleurs et des entreprises. L’étude détermine les bienfaits potentiels sur la santé de la population des interventions non liées à la santé, comme la formation en ACE.

Durée: janvier 2014 - septembre 2015
Promoteur: Agence de la santé publique du Canada

Phase de conception : promotion de la santé mentale chez les jeunes en période de transition

S'appuyant sur une première phase de recherches préliminaires sur les questions touchant la santé mentale des étudiants, ce projet vise à concevoir une méthode d’intervention pour aider les élèves qui terminent l'école secondaire. La SRSA a rencontré des collaborateurs éventuels, finalisé le cadre conceptuel, élaboré un modèle d'intervention et de prestation ainsi que les grandes lignes du programme, élaboré un plan d'évaluation et précisé les éventuels bailleurs de fonds pour un essai pilote ultérieur. La SRSA a également consulté les jeunes sur la conception et la prestation, et engagé des experts au besoin pour garantir la faisabilité, l'évolutivité, l'innovation et l'attrait de l'intervention pour les élèves du secondaire. Il en résulte une proposition détaillée pour un bailleur de fonds qui voudra mettre en œuvre et tester le programme dans le cadre d’un projet pilote afin d'apprendre ce qui fonctionne en matière de promotion et de préservation de la santé mentale des élèves.

Durée: septembre 2013 - juin 2014
Promoteur: Carthy Foundation

Pour l’avancement de la santé mentale – Panel de mise en œuvre de Toronto

Collaboration avec le Ministère et les parties prenantes du secteur dans la rédaction d’un rapport qui décrit les possibilités et les recommandations visant la réforme du système dans l’optique de la stratégie Pour l’avancement de la santé mentale : Une responsabilité partagée – Cadre stratégique ontarien des services de santé mentale aux enfants et aux jeunes du ministère des Services à l’enfance et à la jeunesse de l’Ontario.

Durée: avril 2013 - octobre 2013
Promoteur: Ministère des Services à l’enfance et à la jeunesse de l'Ontario

Promouvoir la santé mentale des jeunes pendant leur transition après le secondaire

La santé mentale des jeunes étant rapidement devenue une priorité en matière de politique publique, ce projet examine les besoins des étudiants alors qu’ils entament leur transition du secondaire vers le postsecondaire ou le marché du travail. Il vise à élaborer un plan d’intervention pour rehausser les connaissances des étudiants en matière de santé mentale, afin de mieux les outiller pour qu’ils puissent déceler les problèmes possibles, adopter des stratégies d’adaptation efficaces et utiliser les ressources à leur portée pour favoriser et préserver leur santé mentale. Le projet englobe une revue de la littérature de recherche pertinente, une analyse environnementale des programmes existants et des entrevues auprès d’intervenants clés, données de base qui appuieront la conception d’une initiative éventuelle.

Durée: août 2012 - décembre 2012
Promoteur: Carthy Foundation

L’incapacité liée à la maladie mentale au cours de la vie dans le contexte canadien

Ce projet examine la vie avec des problèmes de maladie mentale pour un éventail complet de Canadiens, des très jeunes enfants jusqu’aux aînés. Il se fonde sur les données secondaires de l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités (EPLA) de 2006 et de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) de 2009, qui permettront d’en apprendre davantage sur la prévalence et les caractéristiques de la maladie mentale en tant qu’incapacité parmi chaque groupe d’âge.

Durée: novembre 2011 - mars 2012
Promoteur: Ressources humaines et Développement des compétences Canada