Diversité et inclusion en milieu de travail

Projets actuels et terminés :

Caractéristiques de l'éducation, du marché du travail et de la démographie des peuples autochtones et des Canadiens racialisés

Ce projet utilise des données d'enquête à l'échelle du Canada provenant de l'Étude longitudinale et internationale des adultes et potentiellement d'autres enquêtes afin de générer des connaissances approfondies pour soutenir la politique d'éducation, y compris des réponses aux questions suivantes : Quels sont les niveaux de scolarité et les types d'établissements fréquentés par les Canadiens autochtones et racialisés, et comment se comparent-ils dans le temps et avec les Canadiens non autochtones et non racialisés? Quels sont les domaines d'études et les professions que les Canadiens autochtones et racialisés poursuivent, par rapport aux Canadiens non autochtones et non racialisés? Quelles sont les sources de financement utilisées par les Canadiens autochtones et racialisés pour poursuivre des études postsecondaires, par rapport aux Canadiens non autochtones et non racialisés? Quels obstacles les Canadiens autochtones et racialisés rencontrent-ils dans la poursuite de leurs études et de leur formation? Sont-ils différents de ceux rencontrés par les Canadiens non autochtones et non racialisés? Quelles sont les caractéristiques des Canadiens autochtones et racialisés qui rencontrent des obstacles à la poursuite de leurs études et de leur formation? Les caractéristiques des personnes confrontées à des obstacles à la poursuite des études et de la formation (besoin ou souhait d'apprentissage non satisfait) diffèrent-elles de celles qui n'ont pas de besoin ou de souhait non satisfait? Quels sont les résultats sur le marché du travail et les revenus des Canadiens autochtones et racialisés, comparés à ceux des Canadiens non autochtones et non racialisés? et Y a-t-il certains types d'événements de la vie dans le temps qui sont corrélés à la (ré)entrée dans l'enseignement supérieur et la formation pour les Canadiens autochtones et racialisés, et sont-ils différents de ceux auxquels sont confrontés les Canadiens non autochtones et non racialisés?

Durée: novembre 2021 - mars 2022
Promoteur: Emploi et Développement social Canada

Les défis des employeurs en matière d'apprentissage et de formation liés au travail pour les adultes : Une étude de cas du secteur de l'hébergement et des services de restauration

En 2019, le gouvernement fédéral a lancé Compétences futures, qui vise à aider les Canadiens à accéder aux programmes et à fournir aux employeurs et aux travailleurs des moyens de répondre aux besoins d'une main-d'œuvre en évolution. Les programmes d'apprentissage et de formation liés au travail destinés aux adultes sont importants pour le développement de la main-d'œuvre canadienne pour de nombreuses raisons. Ils aident les travailleurs à acquérir et à adapter leurs compétences afin de demeurer pertinents par rapport aux besoins du marché du travail lorsque d'autres types d'éducation et de formation peuvent être moins adaptés à leurs besoins. La formation axée sur l'emploi peut être particulièrement importante pour les personnes à faible revenu qui peuvent avoir des difficultés financières à s'engager dans un apprentissage qui ne donne pas un rendement immédiat. La formation liée au travail est un moyen de former des groupes sociodémographiques qui pourraient également être vulnérables à l'impact des changements dans les exigences en matière de profession et de compétences dus à l'intelligence artificielle (IA) et à l'automatisation. Des programmes accessibles, informés par les employeurs et répondant aux besoins financiers et socioculturels complexes des travailleurs vulnérables sont probablement essentiels pour que les travailleurs adultes (et leurs employeurs) puissent prospérer sur le marché du travail post-COVID-19. Ce projet se concentre sur les petites et moyennes entreprises (PME), qui sont moins susceptibles d'offrir des possibilités de formation à leurs employés que les grandes entreprises. Les résultats contribueront à combler le manque de données probantes concernant l'apprentissage et la formation liés au travail ou axés sur le travail au Canada. Ses conclusions et recommandations contribueront à l'élaboration d'approches ciblées en matière d’opportunités d'apprentissage et de formation liés au travail pour les adultes canadiens.

Durée: octobre 2021 - mars 2022
Promoteur: Emploi et Développement social Canada

Le réseau de « double regard »

Alors que les jeunes Autochtones pourraient constituer une source importante de main-d'œuvre locale pour l'industrie de la Colombie-Britannique, ils sont souvent désengagés, peu réseautés et exclus des conversations sur l'avenir des compétences et de la formation. En se concentrant sur les secteurs à forte demande future (technologies propres, énergie propre, extraction et traitement des ressources naturelles, transport maritime, environnement bâti et fabrication), le réseau de « double regard » s'efforcera de combler le fossé entre les besoins de l'industrie et la main-d'œuvre autochtone potentielle de demain. Le réseau comprend la participation des communautés autochtones, des dirigeants de l'industrie, des organisations de développement social et de la main-d'œuvre, ainsi que des prestataires de services d'éducation et de formation, qui travaillent ensemble pour établir une voie viable vers un travail futur pour les jeunes autochtones, qui réponde aux besoins de l'industrie et des communautés autochtones et qui soit pertinente pour ces dernières. Les partenaires du réseau s'efforceront de déterminer les éléments essentiels pour combler les lacunes, éliminer les obstacles et engager les communautés dans le développement de la main-d'œuvre, afin de permettre une participation réussie des jeunes autochtones à la vie active.

Durée: avril 2021 - mai 2023
Promoteur: Construction Foundation of BC

Connecting the Dots

Ce projet vise à développer, mettre en œuvre et évaluer un système de formation et de soutien intégré, accessible et adaptatif, servant de guichet unique en ligne d'outils et de matériel pédagogiques et de ressources communautaires pour les apprentis dans les métiers de la construction. L'objectif est de donner aux apprentis les moyens de jouer un rôle proactif pour relever les multiples défis auxquels ils sont confrontés pendant leur formation. Dans le cadre de ce projet, la SRSA conçoit et met en œuvre un cadre d'évaluation cohérent et des outils de collecte de données qui permettent non seulement de suivre les progrès des apprentis participants, mais aussi de recueillir les commentaires et la rétroaction des instructeurs de métiers, des employeurs, des syndicats et d'autres intervenants afin d'orienter les produits, les outils et les services actuels et futurs. Le projet contribue à faciliter l'entrée, la rétention et l'avancement des groupes sous-représentés dans les métiers grâce à une approche innovante et autodirigée de l'apprentissage et de l'interaction en ligne. Il est conçu pour offrir des chances et un accès égaux aux groupes traditionnellement sous-représentés dans les métiers, comme les femmes, les nouveaux arrivants, les minorités visibles, les peuples autochtones, les jeunes et les travailleurs peu qualifiés et déplacés. Les résultats, les meilleures pratiques et les leçons tirées de ce projet seront partagés pour soutenir l'expansion à plus grande échelle de cette approche technologique du développement des compétences dans le secteur de la construction et au-delà.

Durée: mars 2021 - février 2026
Promoteur: SkillPlan

Cadre « Compétences pour réussir » : validation dans le secteur manufacturier

Dans le cadre de la validation du nouveau cadre Compétences pour réussir du BACE, la SRSA et le consortium Excellence in Manufacturing travaillent en collaboration afin d'inciter les employeurs du secteur de la fabrication à atteindre deux objectifs principaux: i) Valider le cadre : Les nouvelles définitions des compétences incluses dans le cadre Compétences pour réussir correspondent-elles aux besoins généraux des employeurs et aux résultats commerciaux? ii) Harmonisation avec les tâches professionnelles : Comment les sous-composantes de chaque compétence définie s'alignent-elles sur les exigences des tâches professionnelles des travailleurs du secteur? Les résultats de l'exercice de validation appuieront et éclaireront la formation et l'élaboration de programmes adaptés aux besoins du secteur, ainsi que le développement d'outils d'évaluation pour mesurer les écarts de compétences avant la formation et les gains après la formation.

Durée: mars 2021 - juin 2021
Promoteur: Excellence in Manufacturing Consortium

Projet pilote de navigateur de programmes pour les jeunes

La SRSA mène des études ethnographiques sur des jeunes ciblés confrontés à des obstacles à l'aide de diverses méthodes de recherche qualitative (observations, entrevues, conversations) pour savoir comment les programmes financés par la Stratégie emploi et compétences jeunesse (SECJ) d'EDSC peuvent mieux rejoindre les jeunes les plus difficiles à atteindre. Alors que la SECJ vise à aider les jeunes, en particulier ceux qui font face à des obstacles à l'emploi, à obtenir les informations et à acquérir les compétences, l'expérience de travail et les capacités dont ils ont besoin pour réussir leur transition vers le marché du travail, ce projet vise à atteindre de manière optimale les jeunes qui font face à des obstacles supplémentaires pour accéder aux services. Les décideurs reconnaissent la nécessité d’identifier les points de contact potentiels dans la vie quotidienne des jeunes pour les activités de sensibilisation de la SECJ. Le projet s’appuie sur l’expérience antérieure de la SRSA en matière de travail avec les jeunes vulnérables, de connaissance de l’écosystème des jeunes et de compréhension des communautés vulnérables. Les livrables comprennent des rapports sur les résultats de l'étude ethnographique et un atelier collaboratif pour appliquer les résultats de l'étude et élaborer des recommandations sur la prestation du programme.

Durée: février 2021 - juin 2021
Promoteur: Emploi et Développement social Canada

Surmonter les obstacles au développement des compétences et à l'emploi pour les groupes en quête d'équité : Synthèse de la recherche

Les emplois changent, tout comme les compétences dont les Canadiens ont besoin pour réussir dans une économie moderne. L'acquisition de compétences fondamentales et socio-émotionnelles est essentielle pour ceux qui sont actuellement sous-employés et sous-représentés sur le marché du travail. Cependant, les groupes en quête d'équité – comme les femmes, les jeunes, les Autochtones, les nouveaux arrivants, les membres de groupes racialisés, les personnes handicapées et les personnes qui s'identifient comme LGBTQ2S+ – sont souvent confrontés à des obstacles individuels, organisationnels et systémiques qui les empêchent d'acquérir ces compétences et d'accéder à de bons emplois. De plus, ils peuvent ne pas avoir accès aux expériences et aux soutiens qui favorisent l'acquisition de ces compétences, comme l'encadrement par des mentors et des modèles, les réseaux professionnels et les expériences positives d'apprentissage précoce; ils peuvent également être confrontés à des différences entre leurs valeurs ou leurs coutumes et celles souhaitées par les employeurs dans le milieu de travail canadien. En tant que ministère fédéral chargé de promouvoir une main-d'œuvre hautement qualifiée et mobile ainsi qu'un marché du travail efficace et inclusif, Emploi et Développement social Canada vise à améliorer sa capacité à mieux mesurer, surveiller et traiter les disparités entre les sexes et à promouvoir l'accès des groupes sous-représentés à l'ensemble de ses programmes de compétences et de formation. La SRSA a été engagée pour regrouper et analyser les renseignements disponibles sur les lacunes en matière de compétences, les besoins d'apprentissage et les obstacles systémiques auxquels font face les groupes en quête d'équité pour accéder à la formation professionnelle et aux mesures de soutien à l'emploi offertes par les gouvernements et les organismes à l'échelle du pays et en tirer profit. La SRSA analysera ces renseignements à l'aide d'une approche socio-écologique et intersectionnelle qui reconnaît les multiples facteurs personnels et environnementaux pouvant influencer les résultats en matière d'emploi et de formation, ainsi que les façons dont les identités sociales d'une personne peuvent se croiser et créer l'exclusion et la marginalisation. La synthèse de recherche qui en résultera devrait permettre d’élargir la compréhension d’EDSC des défis liés à l’acquisition de compétences auxquels sont confrontés les groupes sous-représentés, et d'orienter les programmes et recherches futurs.

Durée: janvier 2021 - mars 2021
Promoteur: Emploi et Développement social Canada

État des lieux en matière d'équité, de diversité et d'inclusion au sein du corps professoral de l'Université du Québec à Trois-Rivières

L’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) élabore actuellement son futur plan d’action sur l’équité, la diversité et l'inclusion (ÉDI) au sein de l’institution. Afin de dégager des pistes d’action et d’établir des priorités pour ce plan, la SRSA a été mandatée pour établir l’état des lieux en termes de représentativité du corps professoral pour en tirer des recommandations pour promouvoir l’ÉDI qui seront pertinentes pour le Comité institutionnel ÉDI et les autres acteurs concernés à l’UQTR. Cet état des lieux inclut la mesure quantitative de la représentativité verticale et horizontale et de la structure organisationnelle (groupes reconnus comme sous-représentés – personnes autochtones, minorités visibles, personnes de la communauté LGBTQ2S+, personnes en situation de handicap, femmes), la mesure des obstacles liés à la rétention et à la progression de carrière des membres du corps professoral (tel qu'indiqué dans la Charte Dimensions du CRSNG) et le recueil des suggestions et recommandations de la part des membres du corps professoral en lien avec l’ÉDI.

Durée: décembre 2020 - juillet 2021
Promoteur: Université du Québec à Trois-Rivières

Normes d'accessibilité à l'emploi pour le recrutement et le maintien en poste des personnes handicapées

Ce projet est conçu pour faire progresser la recherche sur les normes d'accessibilité afin d'éclairer Normes d'accessibilité Canada alors qu'il travaille avec les intervenants et les personnes handicapées pour créer de nouveaux règlements sur l'accessibilité qui s'appliqueront aux secteurs relevant de sa compétence fédérale. Le projet de la SRSA est axé sur les normes d’emploi, qui a été le domaine le plus fréquemment cité dans les consultations ayant contribué à l’élaboration de la Loi canadienne sur l’accessibilité récemment adoptée comme étant le plus important pour améliorer l’accessibilité. Le but du projet est de fournir des informations à utiliser dans l'élaboration de normes d'emploi en milieu de travail pour les personnes handicapées, spécifiquement axées sur les pratiques de recrutement et de rétention, qui éclaireront l'identification, la sélection et la mise en œuvre des mesures de conformité et d'application dans le cadre du nouveau cadre réglementaire d'accessibilité de Normes d'accessibilité Canada. Le projet implique des partenariats avec des organisations nationales au service des personnes handicapées, notamment la Neil Squire Society, Magnet & The Discover Ability Network et le Réseau d’échange des connaissances sur l’autisme et les déficiences intellectuelles et de développement (AIDE), afin d'engager 8 à 10 employeurs sous réglementation fédérale à travers le Canada dans les activités de recherche du projet.

Durée: octobre 2020 - mars 2023
Promoteur: Normes d’accessibilité Canada

Boussole des Compétences

Les jeunes qui ne sont ni en emploi, ni aux études, ni en formation (NEET) courent le risque de devenir socialement exclus, avec de faibles revenus et ne disposant pas des compétences nécessaires pour améliorer leur situation économique. Les jeunes Autochtones et les jeunes qui sont de nouveaux arrivants au Canada peuvent faire face à des obstacles supplémentaires pour s'engager dans l'emploi ou les études. Collèges et instituts Canada (CICan) dirige un projet pilote visant à éliminer les obstacles potentiels auxquels sont confrontés les jeunes NEET autochtones et nouveaux arrivants grâce à un programme de formation préalable à l'emploi, des soutiens globaux et des placements en emploi. La SRSA, en tant que partenaire d'évaluation, est responsable de l'élaboration du cadre d'évaluation et des instruments de collecte de données, de la mesure des extrants et des résultats, de l'analyse intégrative des données, de la communication des résultats et de la participation à la mobilisation des connaissances.

Durée: octobre 2020 - mars 2023
Promoteur: Collèges et instituts Canada (CICan)

CréeAction : Innovation sociale inclusive

CréeAction : Innovation sociale inclusive — Ce projet évalue le rôle que les opportunités d'expérience de travail de six mois dans les secteurs de l'innovation sociale, de la finance sociale et des entreprises sociales peuvent jouer pour soutenir les jeunes qui ne sont ni en emploi, ni aux études, ni en formation (NEET). Le projet est dirigé par le Réseau canadien de développement économique communautaire (RCDÉC) en partenariat avec la SRSA et l'Association nationale des centres d'amitié (ANCA). Le projet vise à recruter 100 jeunes autochtones, de nouveaux immigrants, des jeunes vivant dans la pauvreté, ceux qui s'identifient comme personnes LGBTQ2S+, des jeunes handicapés, des jeunes racialisés, des jeunes des communautés rurales/éloignées et des jeunes de langue officielle en situation minoritaire. La SRSA soutient la conception du projet, coordonne des soutiens adaptés aux participants et dirige les activités d’évaluation du projet. L'évaluation examine comment les possibilités de placement facilitent la transition des jeunes vers un emploi sur le marché du travail grâce au développement de compétences, d'une expérience en milieu de travail, de réseaux professionnels et de soutiens globaux sur mesure. Elle examine également comment l'accueil des stages de jeunes appuiera la capacité et la durabilité des organisations à vocation sociale innovantes à travers le Canada à embaucher des jeunes confrontés à des obstacles dans les communautés qu'ils desservent, à se connecter aux écosystèmes régionaux d'innovation sociale et de finance sociale et à tirer parti des investissements du Programme de préparation à l'investissement et du Fonds de finance sociale.

Durée: août 2020 - mars 2023
Promoteur: Réseau canadien de développement économique communautaire (RCDÉC)

Création d'une base de connaissances sur les inégalités économiques, sociales et en matière de santé auxquelles sont confrontées les personnes LGBTQ2S+ au Canada

La recherche montre qu'en tant que groupe, les minorités sexuelles et de genre – y compris les personnes qui s'identifient comme lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres, queer et bispirituelles (LGBTQ2S+) – sont plus susceptibles de vivre dans la pauvreté, de faire face à plus d'obstacles à l'emploi (y compris la stigmatisation et la discrimination) et de gagner moins au travail, malgré des niveaux de scolarité souvent supérieurs à ceux de la population générale. Ces domaines de recherche sont encore émergents et d'importantes lacunes en matière de connaissances persistent. Par exemple, la plupart des recherches n’examinent pas les différences au sein de la communauté diversifiée LGBTQ2S+ et ne relient pas les expériences des personnes sur le marché du travail aux résultats sociaux et en matière de santé. De plus, la plupart des recherches proviennent des États-Unis et de l'Europe, car le Canada a très peu d'indicateurs de genre et de statuts de minorité sexuelle dans ses grands ensembles de données d'enquête existants. Il est donc difficile de comprendre l'ampleur et la portée du problème et de déterminer la meilleure façon de le résoudre par la recherche, les politiques, les programmes ou les pratiques (par exemple, en milieu de travail). En partenariat avec le
Dr Sean Waite de l'Université Western Ontario, Fierté au travail Canada et le Conseil de l'information sur le marché du travail, la SRSA dirigera ce projet, qui vise à identifier les principaux déterminants des résultats économiques pour les minorités sexuelles et de genre au Canada. Ce travail permettra d'élaborer des initiatives de programmes et de politiques efficaces pour réduire les inégalités socio-économiques que vivent les personnes LGBTQ2S+.

Lire le rapport de la phase 1.

Lire le rapport de la phase 2.

Durée: mai 2020 - juillet 2022
Promoteur: Femmes et Égalité des genres Canada

Mise en place d'un Centre virtuel de recrutement et d'évaluation pour les travailleurs syndiqués de la construction

Ce projet développera une stratégie de recrutement intégrant une analyse des besoins sectoriels, des informations comportementales et du marketing social pour atteindre des groupes sous-représentés et accroître leur sensibilisation, leurs connaissances et leur lien avec les métiers de la construction. Une stratégie de messagerie basée sur les médias sociaux, éclairée par la façon dont chacun des groupes cibles perçoit les avantages et les obstacles à l'entrée dans les métiers, connectera les candidats potentiels à une plate-forme innovante d'évaluation et de jumelage en ligne qui aidera les utilisateurs à déterminer leur adéquation, à se connecter directement à un syndicat des métiers de la construction et à faire la transition vers le système d'apprentissage avec un tutorat sur les compétences essentielles. Les syndicats aideront à éclairer la stratégie de recrutement et à affiner le processus d'évaluation et de jumelage pour garantir que les candidats disposent des compétences et des réseaux de mentorat/soutien nécessaires pour réussir.

Durée: avril 2020 - mars 2022
Promoteur: Centre des Compétences futures

Évaluation du Centre des femmes de corps de métier de la Colombie-Britannique

Le Centre des femmes de corps de métier de la Colombie-Britannique (BC Centre for Women in the Trades) est créé pour répondre aux priorités de rétention des effectifs des femmes de corps de métier, en soutenant leur avancement professionnel et leur rétention dans les métiers du bâtiment. Il a été lancé en 2018 avec un financement pour deux ans. La SRSA procédera à l'évaluation. Le but de l'évaluation est de mesurer les effets des activités du programme et, en particulier, d'évaluer les trois composantes du programme : sensibilisation et mentorat pour les femmes de corps de métier, changement de culture par le développement du leadership et la formation, et renforcement de la diversité de la main-d'œuvre grâce au renforcement de la capacité organisationnelle. La BC Federation of Labour met en œuvre le Centre en partenariat avec BC Building Trades, la BC Tradeswomen Society, Construction Labour Relations et BC LNG Alliance.

Durée: juin 2018 - avril 2020
Promoteur: B.C. Federation of Labour