Articles que nous avons aimés

Stratégies d’évaluation pratiques pour constituer un ensemble de programmes sociaux dont l’efficacité a été démontrée : Suggestions pour les promoteurs de la recherche et des programmes.

(Practical Evaluation Strategies for Building a Body of Proven-Effective Social Programs: Suggestions for Research and Program Funders.)
Coalition for Evidence-Based Policy. October 2013.

La Coalition for Evidence-Based Policy est un organisme à but non lucratif américain dont la mission est d’accroître l’efficacité du gouvernement par la promotion des normes d’évaluation de programmes les plus élevées. Dans ce guide succinct, la Coalition souligne que la plupart des programmes ayant fait l’objet d’une évaluation rigoureuse ont eu des effets négligeables. Plutôt que de déplorer cet état de choses, la Coalition considère cela comme un appel aux armes. Elle propose une série de recommandations étape par étape visant à maximiser la probabilité que les investissements dans les programmes engendrent des résultats positifs pour les participants et le contribuable :

  • Reconnaître que les programmes, durant leur phase de conception et de développement, ne sont peut-être pas prêts à être évalués de façon rigoureuse.
  • Dans le cas des programmes qui sont prêts à être évalués, utiliser des techniques d’assignation aléatoire à chaque fois que cela est possible, en faisant appel à des évaluateurs expérimentés dans ces techniques.
  • Pour diminuer les coûts, incorporer les principes d’évaluation tels que l’assignation aléatoire et la mesure des résultats dans les activités du programme.
  • En raison de leur coût élevé, les évaluations exhaustives devraient être axées sur les initiatives les plus prometteuses et les mieux conçues.
  • Les évaluations devraient se faire par étape successive; de cette façon, les résultats à long terme ne seraient évalués qu’après que les impacts intermédiaires ont été démontrés.

Lire l'article (en anglais).

Le gouvernement peut-il jouer à « Moneyball »? Comment une nouvelle ère d’austérité fiscale pourrait permettre à Washington de travailler plus efficacement.

(Can the government play Moneyball? How a new era of fiscal scarcity could make Washington work better.)
The Atlantic Monthly. July/August 2013.

Deux anciens fonctionnaires des administrations Bush et Obama estiment que les compressions budgétaires gouvernementales créent des conditions favorables à une emphase croissante mise sur l’efficacité des dépenses en matière de programmes. « Moneyball » fait référence à une équipe de baseball au budget limité, les Oakland As, qui a utilisé des analyses statistiques pour former une équipe qui a fini par devancer la plupart de ses rivaux à gros budget. Les auteurs décrivent les obstacles significatifs liés à l’application de techniques statistiques et autres techniques d’évaluation empirique pour évaluer l’efficacité et l’efficience de programmes gouvernementaux bien ancrés. Toutefois, ils ont bon espoir que le contexte fiscal et les modèles prometteurs, tels que le programme Investir dans l’innovation (Investing in Innovation – i3) du ministère de l’Éducation des États-Unis et le Centre d’opportunités économiques (Center for Economic Opportunity) de New York, conduiront à une demande accrue en matière d’analyse et de collecte de données dans le cadre de ces programmes, et à des prises de décision éclairées.

Lire l’article (en anglais).