Projet d’innovation en emploi communautaire – Encourager le travail et soutenir les collectivités : Résultats finals du PIEC

Sommaire

Selon les résultats probants révélés dans le rapport, les gouvernements peuvent procurer des avantages durables aux collectivités vulnérables et contribuer à améliorer le sort des chômeurs en renforçant la capacité des organismes bénévoles dans ces collectivités.

Le Projet d’innovation en emploi communautaire (PIEC) a été lancé comme projet de démonstration visant à mettre à l’essai une stratégie de réemploi active à l’intention de chômeurs qui acceptaient de travailler volontairement à des projets communautaires mis sur pied localement dans des régions aux prises avec un chômage chronique. Le PIEC offrait un salaire aux participants qui renonçaient à leurs prestations d’assurance-emploi ou à l’aide sociale à condition qu’ils travaillent au sein de projets communautaires pour une période maximale de trois ans. Ils se prévalaient ainsi d’une période considérable de revenu stable et de l’occasion d’acquérir de l’expérience de travail et de nouvelles compétences, tout en élargissant leur réseau de contacts.

En outre, le projet fournissait aux collectivités une main-d’œuvre subventionnée qu’elles pouvaient utiliser de façon productive afin de combler les besoins locaux. Il incombait aux collectivités de créer des organismes décisionnaires et de mobiliser des parraineurs qui développeraient des projets correspondant à ces besoins.

Ce rapport propose une analyse exhaustive des effets du PIEC sur les collectivités qui ont élaboré les projets et sur les chômeurs qui y ont pris part.

Téléchargements