Projet d’autosuffisance – Estimating the Effects of a Time-Limited Earnings Subsidy for Welfare-Leavers

Sommaire

Les membres du groupe programme du PAS recevaient un supplément financier pendant une période pouvant aller jusqu’à trois ans s’ils commençaient à travailler à temps plein au cours des 12 mois suivant leur assignation aléatoire au groupe programme. Par conséquent, le PAS générait deux incitatifs distincts : un incitatif initial à trouver un travail et à renoncer à l’aide sociale dans l’année suivant l’assignation aléatoire et un incitatif ultérieur, celui de continuer à choisir le travail plutôt que l’aide sociale. Les estimations contenues dans ce document de travail suggèrent qu’environ la moitié des impacts les plus marqués du PAS était attribuable à l’incitatif initial. Malgré l’emploi supplémentaire engendré par les incitatifs du programme, le PAS n’a pas eu d’effet à long terme sur les salaires et peu ou pas d’effet à long terme sur le recours à l’aide sociale.