Personnes LGBTQ2S+

Projets actuels et terminés :

Création d'une base de connaissances sur les inégalités économiques, sociales et en matière de santé auxquelles sont confrontées les personnes LGBTQ2S+ au Canada

La recherche montre qu'en tant que groupe, les minorités sexuelles et de genre – y compris les personnes qui s'identifient comme lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres, queer et bispirituelles (LGBTQ2S+) – sont plus susceptibles de vivre dans la pauvreté, de faire face à plus d'obstacles à l'emploi (y compris la stigmatisation et la discrimination) et de gagner moins au travail, malgré des niveaux de scolarité souvent supérieurs à ceux de la population générale. Ces domaines de recherche sont encore émergents et d'importantes lacunes en matière de connaissances persistent. Par exemple, la plupart des recherches n’examinent pas les différences au sein de la communauté diversifiée LGBTQ2S+ et ne relient pas les expériences des personnes sur le marché du travail aux résultats sociaux et en matière de santé. De plus, la plupart des recherches proviennent des États-Unis et de l'Europe, car le Canada a très peu d'indicateurs de genre et de statuts de minorité sexuelle dans ses grands ensembles de données d'enquête existants. Il est donc difficile de comprendre l'ampleur et la portée du problème et de déterminer la meilleure façon de le résoudre par la recherche, les politiques, les programmes ou les pratiques (par exemple, en milieu de travail). En partenariat avec le
Dr Sean Waite de l'Université Western Ontario, Fierté au travail Canada et le Conseil de l'information sur le marché du travail, la SRSA dirigera ce projet, qui vise à identifier les principaux déterminants des résultats économiques pour les minorités sexuelles et de genre au Canada. Ce travail permettra d'élaborer des initiatives de programmes et de politiques efficaces pour réduire les inégalités socio-économiques que vivent les personnes LGBTQ2S+.

Durée: mai 2020 - mai 2022
Promoteur: Condition féminine Canada