Nouveau rapport présente les résultats préliminaires d’un projet visant à renforcer la participation aux études postsecondaires des jeunes Canadiens

31 octobre 2007
FTD EIR Cover FR

Environ 38 % des élèves canadiens du secondaire n’accèdent pas à des études postsecondaires. Ce chiffre est problématique étant donné les besoins futurs du pays pour une main d’œuvre éduquée. La Fondation canadienne des bourses d’études du millénaireet la Société de recherche sociale appliquée (SRSA) se sont activement engagées à trouver d’éventuelles solutions à cette situation. 

Un nouveau rapport, publié aujourd’hui par les deux organisations, présente les premiers résultats des activités du projet pilote Un Avenir à Découvrir (UAD). Le projet, auquel participent 5 400 élèves du Manitoba et du Nouveau-Brunswick, teste des interventions ciblant l’indécision vis-à-vis du choix de carrière, le manque d’intérêt à l’égard des études postsecondaires et les soucis financiers, ces trois éléments sont reconnus comme étant les plus grands obstacles à la participation des jeunes à l’éducation postsecondaire. 

Mis en œuvre dans 51 établissements d’enseignement secondaire du Nouveau-Brunswick et du Manitoba, Un avenir à découvrir a pour but d’aider les élèves du secondaire à développer leur intérêt pour les études postsecondaires et à renforcer leur participation à ces programmes. Le projet s’adresse aux élèves à faible revenu dont les parents n’ont qu’une expérience restreinte, voire nulle, des études postsecondaires, car la recherche a démontré que ces élèves sont considérablement sous-représentés au sein des institutions postsecondaires. 

UAD est subdivisé en deux composantes distinctes. La première, Explorez vos horizons, est un programme qui vise à éduquer les élèves du secondaire quant aux possibilités de carrière et du marché du travail qui s’offrent à eux pour les aider à prendre des décisions éclairées. La seconde composante, Fonds du savoir, consiste en une incitation financière — qui peut atteindre 8 000 $ — offerte aux élèves admissibles qui ont achevé leurs études secondaires et qui veulent participer à un cycle d’études postsecondaires. Fonds du savoir n’est mis en œuvre qu’au Nouveau-Brunswick. 

Premier volume d’une série de trois rapports analysant les progrès du projet Un avenir à découvrir, le nouveau rapport présente les résultats préliminaires, étudie la conception et la mise en œuvre du projet et analyse ses impacts sur l’attitude des participants à l’égard de l’école, des études postsecondaires et des défis — psychologiques, sociaux et financiers — auxquels les élèves sont confrontés lorsqu’ils accèdent à un enseignement du troisième degré.